“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Raid Mercantour Dream Warriors , de Tende à Monaco en passant par Menton

Mis à jour le 29/06/2017 à 05:46 Publié le 29/06/2017 à 05:46
Dans la cour du Prieuré, l'équipe au grand complet, après un discours de Sébastien Personne, coordinateur et du maire Jean-Pierre Vassallo, suivra le verre de l'amitié.

Dans la cour du Prieuré, l'équipe au grand complet, après un discours de Sébastien Personne, coordinateur et du maire Jean-Pierre Vassallo, suivra le verre de l'amitié. S.F.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Raid Mercantour Dream Warriors , de Tende à Monaco en passant par Menton

Forte du succès du « Raid Dream Vercors » réalisé en 2015, l'association « Au-delà de nos handicaps » récidive cette semaine, entre Tende et Monaco avec le « Raid Mercantour Dream Warriors ».

Forte du succès du « Raid Dream Vercors » réalisé en 2015, l'association « Au-delà de nos handicaps » récidive cette semaine, entre Tende et Monaco avec le « Raid Mercantour Dream Warriors ». Son but, permettre aux blessés, principalement militaires, de redécouvrir la pratique d'une activité sportive d'endurance de longue distance et établir un contexte humain et environnemental favorisant leur épanouissement et leur reconstruction.

Les moyens humains sont indispensables : le groupe composé de 32 personnes comprend une équipe sanitaire, des accompagnateurs VTT et montagne, ainsi qu'une équipe logistique mise à disposition par le 1er Régiment Étranger de Génie de Laudun.

Les blessés se répartissent en trois équipes comportant chacune des militaires atteints de blessures physiques ou psychiques et d'un jeune adulte ou adolescent civil atteint d'un handicap acquis.

Les moyens techniques sont eux aussi à la hauteur de l'épreuve : tout le nécessaire aux cinq nuits de bivouac bien sûr, mais également trois camions tout terrain, des VTT électriques et des « Mobil Dream », engins 4 roues motrices, électriques, légers, tout spécialement conçus pour permettre aux personnes handicapées de réaliser ce genre d'exploit.

Reçus par le prince Albert II samedi

Après deux jours d'apprentissage à la prise en main du « Mobil Dream » et une initiation au parapente à Sospel, le groupe a quitté Saint-Dalmas lundi matin direction le Fort Central, 1 200 m de dénivelé, où le premier bivouac les attendait.

La première journée a bénéficié de conditions météo très difficiles, qui n'ont pourtant pas atteint le moral de la troupe.

20 heures, les derniers soins sont donnés aux hommes comme aux machines, le repas sera partagé dans la cour du Fort puis chacun rejoindra sa tente pour un repos bien mérité avant de repartir vers de nouveaux paysages, direction Menton et Monaco, où ils seront reçus samedi 1er juillet par SAS le prince Albert II.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.