“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Radio Top Side, des auditeurs par milliers

Mis à jour le 10/10/2018 à 05:08 Publié le 10/10/2018 à 05:08
Radio Top Side est « en cours de validation » pour être diffusée sur les plateformes Deezer et Spotify.

Radio Top Side est « en cours de validation » pour être diffusée sur les plateformes Deezer et Spotify. N.H.-F.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Radio Top Side, des auditeurs par milliers

Un parking, en sous-sol d'un immeuble de Menton.

Un parking, en sous-sol d'un immeuble de Menton. Après une série de garages, une porte s'ouvre sur un grand local. À gauche, une pièce aux murs capitonnés accroche le regard. On y distingue des écrans d'ordinateurs, des micros, des platines. « Quinze ans à construire tout ça », glisse Jérôme Bellini. Il se tient dans le studio principal de Radio Top Side, qu'il a fondée en 2004.

Aujourd'hui, Jérôme Bellini consacre six heures par jour à sa « web radio » qui revendique 8 400 auditeurs en simultané sur vingt-quatre heures.

À l'origine de cet engagement, la passion. « C'est la première motivation », confirme celui qui a endossé le costume d'ingénieur du son pour la première fois à treize ans, lors d'une fête de village en région parisienne, puis embrayé sur une longue carrière de DJ.

Professionnel dans le monde de la radio, il reste bénévole à Top Side, comme la douzaine d'animateurs et de DJ qui se relayent devant les micros.

Pour le financement, Jérôme Bellini compte sur un investissement personnel, des adhésions et des animations, ainsi que les sonorisations de différents rendez-vous, assurées par l'association qui régit la structure, NIP Production.

Tout cela permet de faire tourner une radio « principalement musicale d'information locale », résume Jérôme Bellini. Il veut mettre ce superbe outil » à disposition « des gens qui veulent communiquer » : associations, jeunes entrepreneurs, artisans… à qui les animateurs de la radio ouvrent leurs micros.

Ce cap, Jérôme Bellini veut le garder. Objectif : « Que la radio continue à se développer comme depuis une quinzaine d'années. Je ne veux pas qu'elle devienne un outil professionnel avec des salariés ». Et seulement sur Internet, car « pour moi, l'avenir n'est pas sur la FM, mais sur tous supports, principalement mobiles et numériques ».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.