Rubriques




Se connecter à

Quinté + gagnant pour une Niçoise : 2,6 millions d'euros

Le plus gros pactole du début d'année au PMU a été décroché dans les Alpes-Maritimes par une cliente du Skyros, boulevard du Mercantour. Sa combinaison gagnante va changer sa vie

Christophe CIRONE Publié le 09/01/2016 à 05:15, mis à jour le 09/01/2016 à 05:15
Mick et Madeleine Primon, les gérants du Skyros, présentent le chèque fictif que leur a remis le PMU.
Mick et Madeleine Primon, les gérants du Skyros, présentent le chèque fictif que leur a remis le PMU. Franck Fernandes

Et le grand gagnant est... une gagnante ! 2 628 608 e, rien de moins. Telle est la somme alléchante, affolante que vient de remporter une Niçoise grâce à sa bonne combinaison au Quinté+. De quoi bien démarrer 2016. Et au galop, s'il vous plaît.

Sans surprise, l'heureuse élue tient à garder l'anonymat. Tout juste sait-on qu'elle est âgée d'environ cinquante ans, et de condition sociale plutôt modeste. Quoi qu'il en soit, le chèque que lui a remis le PMU hier a de quoi faire des envieux et changer une vie. « Dans le bon sens ! », se félicite-t-on chez le leader des paris hippiques.

Sa combinaison gagnante, cette Niçoise l'a validée le dimanche 3 janvier au Skyros, restaurant-bar PMU situé au 232 boulevard du Mercantour. La joueuse a misé 21 e sur un Quinté + combiné en Flexi 50 %. 3-12-6-2-7 : elle a trouvé l'ordre exact d'arrivée des concurrents du Prix de Bourgogne, troisième épreuve préparatoire au prestigieux Grand Prix d'Amérique. En prime, le n°737 inscrit sur son récépissé lui a permis de décrocher la Tirelire. Et de faire sauter la banque.

 

« Du mal à réaliser »

Il s'agit là du plus gros pactole décroché en France au PMU en ce début d'année. Pas loin, non plus, du record à battre dans les Alpes-Maritimes :

3 055 643 e, raflés à Nice, déjà, en décembre 2013. Le Var a fait plus fort encore en août dernier, avec un gain à 4 034 591 e. Mais le record historique reste établi en Ille-de-Vilaine, et date d'octobre 2011 : 10 552 310 e.

Nul doute que, bien utilisés, ces 2,6 millions suffiront au bonheur de leur bénéficiaire niçoise. Elle a confié vouloir « faire plaisir à ses proches ». « Elle avait un peu de mal à réaliser, indique-t-on au PMU. Ça va devenir plus concret dès qu'elle va encaisser son chèque ! »

En attendant, ce gain a déjà fait des heureux au Skyros. Le chèque fictif à sept chiffres, remis par la responsable commerciale du PMU, trône en vitrine sous les yeux pétillants des habitués. « C'est sûr, ça donne des idées... Ça montre qu'il faut toujours essayer », sourit Mario, l'un des clients présents hier.

« 2,6 millions, c'est impressionnant ! », s'exclame Mick Primon, le directeur du Skyros. « En général, les gains les plus élevés tournent autour de 5 000, 6 000 e. Alors, plus de deux millions... Ça leur montre que c'est possible. Depuis, beaucoup de rumeurs circulent pour savoir l'identité du gagnant. »

 

Cette identité, ni Mick, ni la cogérante Madeleine Primon, qui officiait le jour J, ne la connaissent. Qu'importe. Pour eux qui reçoivent 7 J/7 les aficionados du PMU, ce gain apparaît comme une juste récompense. Et la promesse d'un retour d'image ? « Trop tôt pour le dire, estime Mick. Mais certains sont superstitieux et seront peut-être tentés de jouer ici. Le mois dernier, un jeune a gagné 50 000 e au Millionnaire : c'est la bonne année ! »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.