Rubriques




Se connecter à

Qui décrochera le titre de meilleur croupier d’Europe au Casino de Monte-Carlo? Réponse ce mercredi soir

Le Casino de Monte-Carlo organise l’European Dealer Championship jusqu’à ce mercredi soir. La manifestation doit départager les meilleurs employés de jeux. Deux salariés de la SBM sont en lice.

Joëlle Deviras Publié le 18/05/2022 à 15:00, mis à jour le 18/05/2022 à 10:47
Le meilleur croupier d'Europe sera élu ce mercredi soir. Photo Jean-François Ottonello

C’est la première compétition européenne des meilleurs croupiers de casinos terrestres basés en Europe et la première fois qu’elle est organisée à Monte-Carlo.

L’European Dealer Championship, rendez-vous annuel qui existe depuis quinze ans, doit sélectionner notamment le meilleur croupier d’Europe. La finale a lieu ce mercredi soir, à 18 heures, en présence du prince Albert II.

Le championnat a commencé ce mardi matin. Dans la salle Médecin, c’est Jean-Luc Biamonti qui a pris le micro pour un mot d’encouragement et lancer l’événement.

 

"Nous sommes très heureux de les accueillir cette année car cela donne une très bonne exposition de notre casino auprès des professionnels du monde entier. J’ai parlé avec quelques croupiers : ils sont émerveillés car aucun d’entre eux ne travaille dans un environnement comme celui dans lequel nous sommes. Cela contribue à conforter notre image à l’international. Et ce d’autant plus à l’heure des réseaux sociaux…"

Face au président délégué de la Société des Bains de Mer, près de deux cents professionnels étaient réunis dont une quarantaine de jeunes en lice, les organisateurs de l’European Casino Association (ECA) (N.D.L.R.: les casinos membres de l’ECA disposent des croupiers les plus qualifiés en Europe. Cette compétition permet de montrer leurs compétences. Mais c’est aussi l’occasion d’évoquer les bonnes pratiques du jeu et de sa vocation première : divertir.) et le jury professionnel, dont Pascal Camia pour le Casino de Monte-Carlo.

Cette édition tourne la page de deux ans de crise sanitaire et avait, ce mardi, un air de fête palpable au Casino de Monte-Carlo, qui vient d’être récompensé en février à Londres du double titre de "Best casino operator" et "Best overall casino" pour l’année 2022.

Le championnat n’a jamais réuni autant de monde. Etaient présents notamment ce mardi matin Jean-Luc Biamonti, président délégué de la SBM, Pascal Camia, directeur des Opérations casinos, hôtels et restaurants de la SBM, Rudi Tardity, directeur général du Casino de Monte-Carlo et Per Jaldung, président de l’ECA ainsi que les membres de l’ECA. Jean-François Ottonello.

Jamais autant de participants

"L'histoire de Monaco est intimement liée aux jeux et le Casino de Monte-Carlo, avec sa vision unique, son excellence et son savoir-faire, œuvre sans relâche pour le succès et l'héritage du Jeu en Europe, souligne Jean-Luc Biamonti. Le croupier joue un rôle majeur dans cette vision: discret et expert, l'excellence de ses gestes et de son rôle auprès du client est clé pour véhiculer le Grand Art du Jeu de la Principauté. Cette quête de l'excellence nous honore encore plus d'être les hôtes de cette compétition au Casino de Monte-Carlo avec les meilleurs croupiers de toute l'Europe".

Vingt-deux pays sont en lice, parmi lesquels l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, la Suisse, la Suède, les Pays-Bas, l’Angleterre.

 

Au total, 130 participants se retrouvent à Monaco pour célébrer le jeu : 40 croupiers, 36 juges, des membres de l’ECA et des spectateurs. La plus forte participation depuis 2007 !

Autour des tables de roulette anglaise et de black jack, jeux premium les plus pratiqués dans le monde, les croupiers passent plusieurs épreuves.

Parmi les candidats, deux sont dans l’équipe monégasque: Noémie Serra et Christopher Subtil Conceicao.

Les résultats seront connus ce mercredi soir, à 22h30 à l’hôtel Hermitage Monte-Carlo…

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.