“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Quentin Antognelli prépare la saison internationale

Mis à jour le 26/05/2016 à 05:04 Publié le 26/05/2016 à 05:04
Quentin Antognelli, classé premier rameur français de sa catégorie, suit les traces de son aîné, Mathias Raymond, au firmament de l'aviron monégasque. La saison ne fait que commencer…

Quentin Antognelli, classé premier rameur français de sa catégorie, suit les traces de son aîné, Mathias Raymond, au firmament de l'aviron monégasque. La saison ne fait que commencer… Magaviron

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quentin Antognelli prépare la saison internationale

Une invitation aux Jeux Olympiques pour représenter Monaco, comme ce fut le cas pour Mathias Raymond lors des deux précédentes olympiades, serait un superbe cadeau.

Une invitation aux Jeux Olympiques pour représenter Monaco, comme ce fut le cas pour Mathias Raymond lors des deux précédentes olympiades, serait un superbe cadeau. Mais j'ai déjà eu la chance de participer à des étapes de coupe du monde, en 2014 et 2016, et aux championnats du monde élite l'an dernier en skiff. Ça me motive encore plus pour dans quatre ans ! Je n'ai pas encore 22 ans, j'espère avoir encore une marge de progression. Il me reste encore plusieurs rendez-vous cette année. »

Le grand espoir de l'aviron monégasque, Quentin Antognelli, a l'avenir devant lui.

Premier rameur français

Dans l'immédiat, il prendra part, fin août, aux championnats du monde des moins de 23 ans à Rotterdam aux Pays-Bas. D'ici là, il participera à la régate internationale de Ratzeburg, en Allemagne, premier rendez-vous avec la concurrence dans sa catégorie d'âge.

En attendant ces échéances, et afin de rompre avec la pratique continuelle du skiff, Quentin s'est illustré ce week-end avec son université de Lyon 1 Sciences en remportant une bien belle médaille d'argent au championnat de France universitaire en huit barré, épreuve reine de l'aviron.

C'est donc une belle fin de saison qui s'annonce, avec de nombreux voyants au vert depuis les championnats de France bateaux courts en avril.

Aligné en skiff, Quentin Antognelli est en effet allé jusqu'en finale A où il côtoyait des rameurs aujourd'hui qualifiés en équipe de France olympique, course qu'il a terminée à la sixième place, le positionnant comme premier rameur de moins de 23 ans en France ! De bon augure pour cette saison internationale qui ne fait véritablement que commencer.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.