Rubriques




Se connecter à

Quel bilan pour la Croix Rouge de Monaco en 2021?

Impactée par la crise sanitaire, la Croix Rouge Monégasque a dû réorienter plusieurs de ses activités encore l’année passée. Avec un fait notable: le rajeunissement de ses bénévoles.

Marie Cardona Publié le 26/01/2022 à 05:04, mis à jour le 26/01/2022 à 14:26
La Croix Rouge Monégasque (ici à Tende, lors de la visite du président français Emmanuel Macron dans la Roya le 10 janvier) a mobilisé une enveloppe de 430 000 euros à destination des sinistrés de la tempête Alex. Photo Jean-François Ottonello

Crise sanitaire oblige, "l’année 2021 a été le pendant de 2020" pour la Croix Rouge Monégasque, rappelle son secrétaire général, Frédéric Platini. Pour autant l’association a opéré un grand changement à l’été en modernisant ses textes fondateurs et ses statuts.

Dans le même temps, son conseil d’administration a été renouvelé pour 3 ans, avec l’intégration de nouveaux membres comme la princesse Charlène en tant que vice-présidente, Camille Gottlieb en tant que responsable de la jeunesse ou encore la directrice du CHPG, Benoîte de Sevelinges, en tant que responsable de la section d’assistance hospitalière.

Aussi, la Croix Rouge Monégasque a poursuivi ses engagements de terrain.

1,8M€ contre la crise Covid

Depuis presque 2 ans, la Croix Rouge Monégasque est pleinement mobilisée sur le front de la crise sanitaire. Grâce à des donateurs privés ou des entités caritatives, l’association a récolté près d’1,8 million d’euros pour mener à bien ses missions: participation aux campagnes de dépistage et d’autotests, livraison d’équipements de protection individuelle aux soignants, permanences au centre d’appels covid ou encore suivi à domicile des personnes positives confinées. En tout, les bénévoles ont enregistré 3.040 heures de présence sur le front de la crise covid.

Au-delà, la Croix Rouge a mené à bien 365 actions de secourisme au cours de l’année 2021, pour 17.700 heures d’activités, notamment lors des grands événements et rendez-vous sportifs en Principauté: Grands Prix, matchs de football ou de basket, meeting Herculis, courses pédestres. Ainsi que ses vacations d’été au poste de secours du Larvotto.

 

310 formations

C’est un autre "volet essentiel" de l’action menée par la Croix Rouge, rappelle Frédéric Platini: la formation aux gestes qui sauvent. En chiffres, 2.480 personnes sont passées entre les mains expertes de l’association humanitaire.

Une formation ouverte aussi bien aux professionnels qu’aux bénévoles est venue compléter l’éventail de compétences de l’institution: le B.N.S.S.A, comprenez le brevet national de sécurité et sauvetage aquatique, dispensé également en formation continue.

Ce brevet permet de surveiller des piscines privées, des plages publiques ou privées, et d’assister les maîtres-nageurs sauveteurs dans la surveillance de baignade d’accès payant.

Dans un autre registre, le Croix Rouge Monégasque a également lancé des cours de soutien scolaire aux enfants des familles accompagnées par son service social.

33% de bénévoles de moins de 35 ans

Belle satisfaction de l’année : de nombreux jeunes ont rejoint les rangs des bénévoles cette année.

 

Sur 623 volontaires, 33% sont âgés de moins de 35 ans. "Sur 92 nouveaux inscrits en 2021, plus de la moitié sont des jeunes. La crise covid leur a donné envie de retrouver des actions qui ont du sens", estime Frédéric Platini, heureux de voir les équipes se rajeunir. "Nous avons toujours eu plus de difficulté à attirer les jeunes. Afin de conserver cette dynamique, nous programmons plus d’actions en lien avec ce qu’ils attendent pour les inviter à donner de leur temps, notamment sur des missions intergénérationnelles."

621 foyers aidés

En 2021, 800.000 euros ont été consacrés à soutenir les familles en difficulté. En détail, 204 foyers résidant à Monaco et 417 dans les communes alentour (dont 221 à Beausoleil) ont reçu un coup de pouce de la Croix Rouge: aide au paiement du loyer, aux factures d’énergie, aux frais de restauration scolaire ou encore don de tickets alimentaire pour l’achat de denrées alimentaires et produits de première nécessité.

Quelles perspectives pour 2022?

2022 sera une année particulière pour la Croix Rouge Monégasque puisqu’elle fêtera les 40 ans de présidence du prince Albert II. Pour autant, elle devra continuer à relever les challenges de la crise sanitaire mais aussi "renforcer son engagement pour l’environnement" et "pousser [ses] actions sur le thème de la détresse psychologique" en lien avec le plan de santé mentale 2022-2027 élaboré avec le gouvernement.

Elle poursuivra évidemment son engagement au-delà des frontières de la Principauté:

Toujours mobilisée auprès de la Roya sinistrée

Présente aux côtés des vallées sinistrées dès le lendemain de la tempête Alex (430 000 euros de dons récoltés et affectés), l’association humanitaire poursuit son engagement cette année. Elle participera financièrement à la reconstruction de deux ponts sur des terrains privés pour désenclaver deux familles à Breil-sur-Roya.

Quatre nouveaux projets internationaux

La Croix Rouge intervient aussi à l’internationale. L’année dernière, elle a mobilisé un budget de 590.000 euros pour ses interventions au-delà des frontières de la Principauté.

Cette année, elle entend concrétiser quatre projets: en faveur des femmes victimes de violences sexuelles en République Démocratique du Congo, en faveur des personnes migrantes en Bosnie-Herzégovine ou encore autour des questions d’eau, d’hygiène et de diversification alimentaire au sud-ouest du Burkina Faso.

Enfin, l’association devrait lancer un projet régional de développement des premiers secours en partenariat avec le centre mondial des premiers secours de la FICR (Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge., ndlr) et le gouvernement princier dans cinq pays (Burkina, Mali, Mauritanie, Niger et Sénégal).

Encore un concert d’été

Après une annulation en 2020 pour cause de crise sanitaire, le grand rendez-vous annuel de la Croix Rouge Monégasque a dû se réinventer.

Aussi, le traditionnel bal est devenu un concert d’été l’année dernière. "Le format nous a plu et nous l’envisageons à nouveau pour l’été 2022", annonce Frédéric Platini. Il devrait une nouvelle fois se tenir sur la place du Casino.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.