“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Quatre jeunes monégasques en route pour le 33e Concours européen d'éducation routière à Budapest

Mis à jour le 06/09/2018 à 07:47 Publié le 06/09/2018 à 08:46
Comme chaque année, Fernand Hilaire, de la Prévention routière monégasque, a présenté l’équipe.

Comme chaque année, Fernand Hilaire, de la Prévention routière monégasque, a présenté l’équipe. Photo Michael Alesi/Dir. Com.

Quatre jeunes monégasques en route pour le 33e Concours européen d'éducation routière à Budapest

Âgés de 10 à 12 ans, quatre monégasques ont été sélectionnés pour participer au 33e Concours européens d'éducation routière, à Budapest. Une compétition où "la patience, de la concentration, de la solidarité et de l’habileté" sont les maîtres mots

Peut-être qu’à l’heure où vous lirez cet article, Pauline Cazes, Giulia Martin, Aaron Thoreux-Josso et Nicolas Rinaudo seront déjà à Budapest. Ces quatre jeunes Monégasques âgés de 10 à 12 ans ont été sélectionnés pour participer au 33e Concours européen d’éducation routière qui débute aujourd’hui et se terminera dimanche.

Une compétition organisée par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) qui demande énormément de travail et pas mal de qualités. Ce concours est parrainé par l’Automobile Club de Monaco, la Prévention routière monégasque, et bénéficie du concours de la Direction de l’Éducation nationale et de la Sûreté publique.

25 nations y participent

"Il faut de la patience, de la concentration, de la solidarité et de l’habileté", souligne Giulia Martin. Ce sont les principaux ingrédients pour réussir dans ce concours auquel participe 25 nations.

Tous les membres de l’équipe auront à passer quatre épreuves à vélo sur des circuits aménagés, mélangeant maniabilité et connaissance du Code la route, ainsi que trois épreuves écrites qui seront contrôlées par des agents de police locaux.

Ces champions de la sécurité routière seront encadrés par Marie Pierre Ferriol, Mathée Lanfranchi et Corinne Leguain.

Et après une semaine d’entraînement intense, ils semblent tous les quatre prêts et confiants.

C’est la neuvième fois que Monaco participe à ce concours qui, chaque année, a lieu dans un pays différent. Il n’est pas exclu qu’un jour, la Principauté soit la terre d’accueil de l’Etec…


La suite du direct