“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Quatre Fréjusiens à Monaco

Mis à jour le 30/09/2016 à 05:06 Publié le 30/09/2016 à 05:06
De gauche à droite, Gustave Tamba, Soany Martinel, Killian Chevalier et Henri Ansquer.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quatre Fréjusiens à Monaco

Pour sa 5e édition, le Monaco Boxing Challenge propose aujourd'hui dès 19 heures, à l'espace Léo-Ferré « Les Terrasses de Fontvieille », une triple opposition entre Monaco, France et Italie avec pas moins de onze combats (trois professionnels et huit amateurs).

Pour sa 5e édition, le Monaco Boxing Challenge propose aujourd'hui dès 19 heures, à l'espace Léo-Ferré « Les Terrasses de Fontvieille », une triple opposition entre Monaco, France et Italie avec pas moins de onze combats (trois professionnels et huit amateurs).

Honneur aux professionnels avec un combat qui intéressera particulièrement le public varois qui a prévu de se déplacer en masse. En 76 kg, le Fréjusien Gustave Tamba sera opposé à l'italien Filippo Gallerini. Ces deux boxeurs comptent chacun quatre combats, dont trois victoires en catégorie professionnelle. Après une belle carrière en amateur (championnat de France 2014, 37 combats dont 30 victoires), Gustave Tamba sera particulièrement observé dans ce combat - en six rounds de trois minutes - qui risque d'être particulièrement disputé.

En amateurs, les trois autres boxeurs fréjusiens seront opposés à des Italiens en trois rounds de trois minutes. Il s'agit d'Henri Ansquer en 65 kg (quatorze combats dont 8 victoires), de Killian Chevallier en 66 kg (trente-six combats dont vingt-sept victoires) et de Soany Martinel en 69 kg (trente-neuf combats dont trente-et-une victoires).

Des entraîneurs confiants

« L'objectif est de gagner tous les combats même si ça peut être compliqué, explique Antoine Curti, entraîneur à l'AMSLF. Il faut se méfier de nos adversaires italiens. C'est une chance pour nos athlètes de pouvoir boxer ce week-end car c'est compliqué d'organiser un gala. Fréjus est un club reconnu dans le monde de la boxe. Il faudra être à la hauteur de sa réputation.» « On a fait le travail tous ensemble », ajoute Yannick Paget, le coach des quatre boxeurs. « À eux de le finir maintenant. »

À noter également à l'affiche de ce gala, le premier combat professionnel d'Adriani Vastine, 32 ans, frère du regretté Alexis Vastine.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.