“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Quatre classés fermées depuis lundi au lycée Paul-Valéry de Menton après des cas de Covid-19

Mis à jour le 27/01/2021 à 21:38 Publié le 27/01/2021 à 21:38
Entre le 14 et le 25 janvier, une trentaine de personnes, adultes et lycéens ont été testés positifs à la Covid-19.

Entre le 14 et le 25 janvier, une trentaine de personnes, adultes et lycéens ont été testés positifs à la Covid-19. Photo archives Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Quatre classés fermées depuis lundi au lycée Paul-Valéry de Menton après des cas de Covid-19

Lundi 25 janvier, quatre classes du lycée professionnel Paul-Valéry ont été fermées après la découverte de plusieurs cas de Covid-19.

Il s’agit d’une classe de Première bac pro, une autre de Seconde CAP et deux autres de Terminales CAP.

"Deux adultes de la vie scolaire ont été contaminés mais ils vont bien et ils ressentent surtout de la fatigue. Le reste des cas de Covid-19 concerne nos jeunes. À part quelques rhumes, ils sont dans la très grande majorité des cas asymptomatiques. Une des classes impactées devait être en stage, nous avons bien sûr décalé l’arrivée de nos jeunes dans les entreprises", rassure Pascale Monrosty, proviseure de l’établissement.

Une trentaine de cas

Au début du mois de janvier, une campagne de dépistage avait commencé au sein du lycée professionnel de Menton et 150 personnes ont été testées à ce jour.

"Nous avons constaté une montée en puissance des cas de Covid-19. Entre le 14 et le 25 janvier, une trentaine de contaminations a touché l’établissement."

Pour l’heure, l’internat n’a pas été impacté.

Rappelons qu’il faut désormais trois cas confirmés parmi les élèves d’une même classe pour que celle-ci soit fermée. Au fur et à mesure des résultats des tests, Pascale Monrosty redoute d’autres fermetures.

"Les adultes respectent scrupuleusement les mesures barrières. En revanche, il est compliqué de surveiller tous les faits et gestes de nos lycéens. En dehors de l’établissement, certains continuent à se faire la bise ou ils s’échangent des bouteilles d’eau et ils ne semblent pas avoir conscience de l’impact de ce virus."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.