“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Quand la cuisine d'un resto devient boîte à musique

Mis à jour le 16/02/2018 à 05:20 Publié le 16/02/2018 à 05:20
Julien et Thomas De Bie, au travail dans la cuisine du Quai des Artistes.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quand la cuisine d'un resto devient boîte à musique

Le bruit d'une pile d'assiettes qui tintent, d'un poisson qu'on découpe, d'un chef qui passe sa commande, d'un fouet qui monte des blancs en neige.

Le bruit d'une pile d'assiettes qui tintent, d'un poisson qu'on découpe, d'un chef qui passe sa commande, d'un fouet qui monte des blancs en neige. Ce sont des petits riens sonores qui, mis bout à bout, donnent une trame au nouveau projet du duo Parallells.

Les deux frères Julien et Thomas De Bie, forgerons d'un son electro depuis Monaco qu'ils distillent dans le monde entier, viennent de mettre en ligne, une session musicale réalisée dans le restaurant Quai des Artistes.

La vidéo tournée dans la cuisine, pendant la coupure entre le service du déjeuner et la mise en place du dîner, est la quatrième de leur série « A day at ». Les premières ont été tournées dans un atelier, une serre et une ébénisterie.

Des sons organiques

À chaque fois, le concept est le même. Julien et Thomas captent en repérage une quarantaine de bruits d'objets ou d'actions qui se déroulent dans le lieu. Ils en retiennent ensuite dix pour la vidéo, qu'ils assemblent sur une musique jouée en live sur le site. Le tout capté par l'œil et la caméra de leur complice, Gabriel-Noé Rosticher.

« Nous voulions des sons 100 % organiques, naturels, pas créés par un ordinateur, pour traduire une atmosphère en musique. C'est ce qui a inspiré cette démarche », détaille Thomas De Bie. La finalité, au terme d'une douzaine de vidéos, serait d'en faire, d'ici à la fin de l'année, un album aux sons 100 % naturels pour accompagner leurs instruments.

La prochaine vidéo devrait être captée ces jours-ci à la station d'Auron. Pour compléter la gamme, le duo projette d'ailleurs de capter des sons dans un garage automobile, un cabinet de dentiste… même un aéroport. « Nous espérons aussi que le public nous propose des lieux », ajoute Julien De Bie.

Le projet complète une actu déjà bien chargée du duo Parallells, dont un des titres vient d'être utilisé pour la publicité de la 5008 SUV Peugeot. Et qui lance sa maison de disques, Klassified Records, avec un premier album compilant une sélection d'artistes de la scène electro. Pour les entendre en live à Monaco, ce serèa le 30 mars au Stardeck. Avant la deuxième édition de leur festival Klassified, les 21 et 22 juillet à Èze.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.