“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Quand art et industrie s'allient pour la bonne cause

Mis à jour le 03/10/2018 à 05:18 Publié le 03/10/2018 à 05:18
Les œuvres sont pour l'heure visibles à la galerie Kamil Art au Larvotto.

Les œuvres sont pour l'heure visibles à la galerie Kamil Art au Larvotto. Frédéric Nebinger

Quand art et industrie s'allient pour la bonne cause

C'est un mariage de circonstance.

C'est un mariage de circonstance. Celui du secteur industriel et de l'art.

Nom de baptême : « Indart », pour qualifier une série d'œuvres réalisées à partir de matériaux industriels recyclés. Un projet novateur dont le résultat est visible jusqu'au 5 octobre à la galerie Kamil Art avant une mise aux enchères le jour même des œuvres au profit, notamment, de l'association Fight Aids Monaco.

Pour cette aventure née en Italie, une vingtaine d'artistes contemporains se sont associés à dix entreprises italiennes d'excellence, pour transformer en véritables œuvres d'art des matériaux de récupération. Ainsi, l'aluminium, le tissu, le plexiglas, le papier, l'acier, le caoutchouc et le verre, mis à leur disposition par les partenaires du projet, deviennent medium pour imaginer des toiles des sculptures uniques. Avis aux amateurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct