“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Prof de maths contaminée par le Covid-19 à Monaco: tous ses élèves testés négatifs

Mis à jour le 28/05/2020 à 20:41 Publié le 28/05/2020 à 20:40
Deux classes ont été testées à la suite de la découverte de la positivité d'une enseignante du lycée Albert-Ier.

Deux classes ont été testées à la suite de la découverte de la positivité d'une enseignante du lycée Albert-Ier. Photo J.-F.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Prof de maths contaminée par le Covid-19 à Monaco: tous ses élèves testés négatifs

Les 29 élèves de Première qui ont eu cours avec cette enseignante, avant la découverte de sa positivité, ont été testés. Et ils sont tous négatifs.

Un cas de positivité au coronavirus a bien fait parler de lui en Principauté, la semaine dernière.

C’était celui d’une professeure de mathématiques du lycée Albert-Ier, dont la positivité avait été révélée une semaine après la rentrée des classes de Première et Terminale, qui a eu lieu le 11 mai.

Deux jours après la rentrée, dans le cadre d’une campagne de tests sérologiques généralisés dans les établissements scolaires, pour les enseignants et les élèves, le Trod de cette enseignante s’est avéré positif.

Quelques jours plus tard, après la confirmation du premier diagnostic par une prise de sang et un test PCR – le prélèvement nasal –, plus aucun doute : la prof de maths était bien atteinte du Covid-19.

Le gouvernement l’apprend le mardi 19 mai (notre édition du 20 mai). Et lance aussitôt une enquête épidémiologique afin de voir quels sont les élèves et les collègues qui auraient pu être en contact avec l’enseignante.

Il s’avère que deux classes de Première ont été identifiées. Sur la base du volontariat, les 29 élèves concernés ont été invités à passer un test PCR gratuit, au centre médico-sportif du stade Louis-II, mercredi 20 mai.

Cinq d’entre eux ont préféré passer ce test ailleurs. Les résultats ont été communiqués au gouvernement mercredi: ils sont tous négatifs, comme on l’a appris jeudi soir.

Du côté des enseignants, aucun contact n’a été révélé, les mesures de distanciation sociale prises dans l’établissement les rendant inexistants, assure le gouvernement.

Plus de peur que de mal, donc.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.