“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Procès en appel de Cédric Herrou, crash de la caravelle Ajaccio-Nice, interview éprouvante: voici votre brief info de mardi soir

Mis à jour le 10/09/2019 à 20:51 Publié le 10/09/2019 à 21:30

Procès en appel de Cédric Herrou, crash de la caravelle Ajaccio-Nice, interview éprouvante: voici votre brief info de mardi soir

Bonsoir à tous, il est 21h30 et c’est l’heure que nous avons choisi pour vous sélectionner quelques articles à lire sur votre canapé, dans votre lit, dans votre bain ou dans le train.

Procès en appel de Cédric Herrou. L'agriculteur militant était de retour à la barre, ce mardi 10 septembre, devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Cédric Herrou répondait d'injures publiques envers l'ancien préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc, pour des propos tenus en juin 2017 faisant un parallèle avec l'Occupation. Un épisode symptomatique de son bras-de-fer avec les autorités, depuis 2016, sur la question sensible de l'accueil des migrants.

Crash de la caravelle Ajaccio-Nice. Marie-Claude Cogny détourne ses yeux bleus vers la stèle. Ce mémorial, installé à Ferber, à Nice, où sont gravés les noms des 95 victimes de l’accident de la Caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968. "J’ai appris ce matin que le secret-défense allait être levé", chuchote cette fille et cousine de victime. Les familles ont rendu hommage à leurs proches décédés dans le crash. Une cérémonie, 51 ans après, un peu particulière.

Interview éprouvante. À l’occasion de l’avant-première du film "Donne-moi des ailes", mardi 10 septembre à Saint-Raphaël, nous avons rencontré le réalisateur, Nicolas Vanier, et l’actrice principale Mélanie Doutey. Au départ coopératif pour répondre à nos questions, Nicolas Vanier ne s’est pas gêné pour se mettre vraiment à l’aise. Trop à l’aise à notre goût… Au point de se sentir obligé de critiquer la teneur de nos questions et la préparation de celles-ci. Une interview éprouvante...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct