“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Printemps des arts : quatre festivals en un Printemps des arts : le programme

Mis à jour le 10/03/2020 à 11:11 Publié le 10/03/2020 à 11:10
le pianiste NIcholas Angelich.	(Photos DR
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Printemps des arts : quatre festivals en un Printemps des arts : le programme

Le festival, qui commence ce vendredi, tournera autour de la musique française du XIXe siècle, du clavecin, du Québec et de Bali. On vout dit tout

Une fois de plus, le Printemps sera divers. C’est du Printemps des arts qu’il s’agit.

Le festival que dirige depuis quinze ans Marc Monnet joue la carte du pluralisme. Pluralisme musical et esthétique.

Ainsi, cette année, il tournera autour de quatre axes. Quatre axes forts - sans rapport les uns avec les autres : la musique française des XIXe et XXe siècles, le clavecin, le Québec et Bali.

Si l’on y regarde de près, ce seront quatre festivals en un. Qui s’enchevêtreront les uns dans les autres.

Des joyaux oubliés de la musique

Ainsi, le jour du concert inaugural de ce vendredi 13 mars, donné par le Philharmonique de Monte-Carlo et consacré au compositeur Ernest Chausson - donc, à la musique française du XIXe siècle, on assistera à l’inauguration d’une exposition sur les inuits et, avant que l’orchestre n’entre en scène, on entendra le grand claveciniste Olivier Beaumont. Tout est dans tout !

Le sujet de la « Musique française à la fin du XIXe et au début du XXe » nous permettra de redécouvrir des compositeurs importants de l’époque qu’on a négligés depuis : Ferroud, Decaux, Samazeuilh (le 14 mars), Magnard (le 5 avril). Il y a dans leurs œuvres un tas de joyaux oubliés.

Le thème du clavecin amènera à Monaco trois des meilleurs clavecinistes internationaux actuels : Olivier Beaumont (le 20 mars), Pierre Hantaï (21 mars) et Andreas Staier (22 mars).

Le Québec dans tous ses états

Le Québec débarquera en force le 26 mars en Principauté pour quatre journées consacrées à la danse, la musique, le théâtre, le cinéma, le folk, les nouvelles technologies et la civilisation inuit. Le Québec dans tous ses états !

Quant à Bali, sa musique se répandra en procession dans la Principauté dans la journée du 11 avril puis explosera en danses les 10 et 11 avril au Sporting d’été.

Et les fameux voyages surprises

Bien sûr, au milieu de tout cela, il y aura, comme toutes les années, dès dimanche prochain, le « Voyage surprise ». Réservez vos places par téléphone et vous serez conduits par bus en un ou plusieurs lieux inconnus à l’avance pour entendre des artistes à découvrir sur place. Nous n’en savons pas plus. C’est une surprise !

Et, si l’on en juge par l’expérience des années précédentes, c’est toujours une bonne surprise !

L’exposition inuit.
La pianiste Aline Piboule.
Les ballets de Bali.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.