“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Primo! veut en finir avec la polémique sur les logements

Mis à jour le 15/05/2019 à 10:23 Publié le 15/05/2019 à 10:23
Pierre Brezzo, président du mouvement Primo ! veut voir close « la polémique sans fin » sur les logements domaniaux loués mais inoccupés par les Monégasques.

Pierre Brezzo, président du mouvement Primo ! veut voir close « la polémique sans fin » sur les logements domaniaux loués mais inoccupés par les Monégasques. DR

Primo! veut en finir avec la polémique sur les logements

Pour la première fois, le nouveau président du mouvement Primo!, Pierre Brezzo, monte au créneau pour défendre son point de vue sur le dossier des logements domaniaux loués et inoccupés par des Monégasques, situation qu’a pointée du doigt Jean-Louis Grinda de la minorité du Conseil national Union Monégasque.

Pour la première fois, le nouveau président du mouvement Primo!, Pierre Brezzo, monte au créneau pour défendre son point de vue sur le dossier des logements domaniaux loués et inoccupés par des Monégasques, situation qu’a pointée du doigt Jean-Louis Grinda de la minorité du Conseil national Union Monégasque. Pour Pierre Brezzo, il s’agit d’une « polémique sans fin, lancée et relancée encore par Jean-Louis Grinda », et « stérile ».

« Tout le monde devrait s’en réjouir »

Et de faire un rappel à la dernière campagne électorale : « Les Monégasques n’oublient pas qu’après avoir voulu raser le stade Louis-II, ses remarques visent aujourd’hui au contraire, à relativiser la pénurie de logements domaniaux, au moment où le Prince souverain, répondant à l’attente majeure des compatriotes et portée par leurs élus, vient d’annoncer un plan historique pour le logement des nationaux. »

Pour Primo! les choses sont claires : « UM n’apporte aucune proposition pour contrôler les éventuels contrevenants. » Tout en voulant en finir avec ce sujet, Pierre Brezzo s’agace : « La priorité nationale absolue voulue par les Monégasques, défendue par leur Conseil national, a été élevée par le Prince au rang de grande cause nationale. Construire plus de 1 800 logements sur 15 ans est la seule solution pour bien loger les Monégasques dans leur pays. Tout le monde devrait s’en réjouir, mais ce n’est apparemment pas le cas d’UM. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct