Rubriques




Se connecter à

Primo Cup : 500 régatiers prennent le large

Cette 35e édition qui réunit quatre-vingt-dix unités permet aux armateurs et membres du Yacht-Club de Monaco de courir avec les plus grands régatiers d’Europe.

Publié le 10/02/2019 à 10:05, mis à jour le 10/02/2019 à 10:05
Au large du Musée océanographique, les Smeralda 888.
Au large du Musée océanographique, les Smeralda 888. Mesi

Cinq classes monotypes et plus de 90 unités, soit près de 500 régatiers venus du monde entier, participent à la 35e Primo Cup, dotée du Trophée Crédit Suisse. Lancée en 1985 sous l’impulsion du Prince Albert II, la Primo Cup s’est imposée au fil des ans, comme le rendez-vous de début de saison en Méditerranée de l’élite européenne de la monotypie.

« Se confronter au plus haut niveau »

« Que ce soient des spécialistes des Jeux Olympiques, de l'America's Cup ou de la course au large, tous les plus grands marins de la planète sont venus courir ici au moins une fois, pour le plus grand plaisir des amateurs passionnés de voile et de nos membres régatiers, qui ont le privilège de se confronter au plus haut niveau, souligne Bernard d'Alessandri, secrétaire général du Yacht-Club. L'occasion pour moi de remercier la cinquantaine de bénévoles, regroupés au sein de la flotte des commissaires, pour leur implication et leur dévouement, sans oublier la précieuse collaboration de la police maritime, des affaires maritimes et de la SNSM. »

 

Avec tous les plus grands marins

La présence des meilleurs régatiers européens marque cette édition : le lasériste Jean-Baptiste Bernaz, qui a trois participations aux Jeux Olympiques, Noé Delpech, vice-champion du monde de 49er, ou Roberto Spata, grand spécialiste de la monotypie, avec six championnats d’Europe et cinq titres mondiaux.

Preuve du dynamisme des régatiers de la Principauté, nombreux sont les équipages qui portent un numéro MON dans leur voile. Une armada que l'on retrouve aux avant-postes de cette compétition, à l'instar du prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles, président de la classe de Smeralda 888 et membre du comité directeur du Yacht-club de Monaco, de Valentin Zavadnikov, chef de file des Melges 20, sans oublier les dix-sept équipages de la Monaco J/70 association, qui constituent l'une des plus grandes flottes de Méditerranée.

Suite et fin des régates ce dimanche dès 11 h.

Sur l’eau, Charles Bourbon des Deux-Siciles, président de la classe de Smeralda 888.
Sur l’eau, Charles Bourbon des Deux-Siciles, président de la classe de Smeralda 888. S. Gattini.
La flotte de drones J/70.
La flotte de drones J/70. Carlo Borlenghi.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.