“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Prévention de la noyade : Monaco en parle à New York

Mis à jour le 12/04/2019 à 10:24 Publié le 12/04/2019 à 10:23
	(DR)

Prévention de la noyade : Monaco en parle à New York

La Mission permanente de Monaco à New York a réuni dans ses locaux, le 27 mars, le Groupe des amis pour la prévention de la noyade.

La Mission permanente de Monaco à New York a réuni dans ses locaux, le 27 mars, le Groupe des amis pour la prévention de la noyade. Différentes personnalités ont participé aux échanges, parmi lesquelles Gemma May, responsable de l’ONG britannique « Royal National Lifeboat Institution » (RNLI), les docteurs Werner Obermeyer de l’OMS-New York, et Raoul Bermejo de l’Unicef, ainsi que la représentante de la Thaïlande.

Dans son allocution de bienvenue, Isabelle Picco, ambassadeur, Représentant permanent de la principauté de Monaco auprès des Nations Unies, a rappelé l’importance, dès le plus jeune âge, de l’apprentissage de la natation et a cité le partenariat entre la Fondation Princesse Charlène de Monaco et le RNLI.

Les discussions entre les 40 délégations présentes ont permis d’identifier des mesures concrètes afin de mieux appréhender ce « tueur silencieux » responsable de plus de 360 000 morts par an.

Ainsi, les délégations ont été invitées à aborder cette thématique au Conseil d’administration de l’Unicef, au Conseil exécutif de l’OMS, à l’Assemblée mondiale de l’OMS en mai prochain, ainsi que durant le Forum politique de haut niveau et lors de la Réunion de haut niveau sur la couverture sanitaire universelle qui se tiendront à l’ONU, en septembre prochain.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.