“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Prestige auto-moto : près de 4 000 visiteurs

Mis à jour le 25/09/2017 à 05:28 Publié le 25/09/2017 à 05:28
Le parrain de la manifestation, l'acteur Clovis Cornillac et le maire, Jean-François Dieterich, en train d'admirer une « Majestic »... Justement, il s'avérait hier soir, à l'annonce des résultats, que c'était la moto gagnante.

Le parrain de la manifestation, l'acteur Clovis Cornillac et le maire, Jean-François Dieterich, en train d'admirer une « Majestic »... Justement, il s'avérait hier soir, à l'annonce des résultats, que c'était la moto gagnante. A. P.-B.

Prestige auto-moto : près de 4 000 visiteurs

saint-jean-cap-ferrat

La pluie avait failli gâcher la fête, il n'en a rien été. La 4e édition de « Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige » a finalement profité du soleil et trouvé son public avec près de quatre mille visiteurs. Le parrain de ce rendez-vous des amateurs de véhicules anciens, l'acteur et réalisateur Clovis Cornillac, était en parfait accord avec le thème du salon : « Voitures de cinéma ».

Il nous a confié que « l'automobile et les motos dans le cinéma font partie du rêve graphique. J'ai des images d'acteurs qui m'ont marqué, liés à des voitures, comme Steve McQueen et sa Mustang dans Bullit, ou la voiture de Starsky et Hutch » [exposée tout le week-end]. Au-delà de ça, l'objet, fait a priori pour être utile, est plus que cela. L'ingénierie humaine montre à travers ses réalisations les différentes époques. On voit qu'en fonction des années, il y a des rêves différents, qui créent des choses magnifiques. Je suis sensible à ça. Les voitures et motos font partie des œuvres humaines qui traversent l'histoire, qui ont de la gueule et apportent une émotion ».

Motos samedi, voitures dimanche

Samedi, ce sont les motos qui faisaient le spectacle, avec un défilé et concours d'élégance, où rivalisaient Indians, Harley-Davidson, Magnat Debon, et autres Monet&Goyon ainsi que la Bohmerland cinq places de 1928 d'Ernesto Mela, qui a fini seconde derrière la Majestic 350 de 1929 de Guy Amerigo.

Dimanche, elles ont laissé le podium aux voitures, dont le cortège était mené par la Lexus de SAS le Prince Albert II de Monaco, voiture officielle de son mariage avec Charlène Wittstock. Les sept membres du jury, installés sur le quai face à une foule compacte et enthousiaste, ont récompensé les « prestigieuses » suivantes : Isotta Fraschini n° 26 (Prix spécial) ; Lancia B52 (Prix coup de cœur du jury) ; Nagant (Catégorie ancêtre) Amilcar MCO (Catégorie Années folles) ; Lancia B24 America (Catégorie âge d'or) ; Ferrari 250 Spyder(Catégorie moderne) ; Ferrari Mondial (Grand Prix d'excellence).

La Ville de Saint-Jean, dont les attentes pour cette manifestation ont été plus que comblées, a clos la manifestation en début de soirée hier. Rendez-vous l'an prochain pour une 5e saison dont on est curieux de connaître le thème et le parrain...

Isotta Fraschini 1908, l'automobile gagnante.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct