“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Prenez le volant et faites une bonne action

Mis à jour le 03/06/2018 à 05:12 Publié le 03/06/2018 à 05:12
70 e pour conduire une voiture d'exception sur le circuit du Grand Prix et ainsi contribuer aux actions de Monaco Diesase Power.

70 e pour conduire une voiture d'exception sur le circuit du Grand Prix et ainsi contribuer aux actions de Monaco Diesase Power. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Prenez le volant et faites une bonne action

Un rallye du cœur… Voici une idée conduite par l'association Monaco Disease power pour soutenir les enfants et adultes souffrant de handicaps mentaux, physiques ou maladies mentales.

Un rallye du cœur… Voici une idée conduite par l'association Monaco Disease power pour soutenir les enfants et adultes souffrant de handicaps mentaux, physiques ou maladies mentales. Une idée de plus pour cette association monégasque qui est parvenue à des résultats exceptionnels en un peu plus de dix ans.

Alors hier et aujourd'hui encore, dix véhicules d'exception sont proposés à la location le temps d'un tour de circuit du Grand Prix de Formule 1. L'objectif de Monaco disease power et son partenaire Rent a classic car, dirigé par Fabrice Leroy, est, évidemment, de récolter des fonds. « C'est une première », souligne Muriel Natali-Laure. La fondatrice et présidente dynamique, sur la place du Casino hier matin, d'où partent les véhicules, explique : « Nous espérons récolter 7 000 euros ce week-end. Une somme qui va nous permettre de poursuivre les travaux de la deuxième maison d'Amélie. » Un lieu de vacances qui fait déjà le bonheur des familles depuis 2013 avec une première maison ouverte en 2013 à Annot (Alpes-de-Haute-Provence), à moins de 100 kilomètres de Monaco.

« La Maison d'Amélie fonctionne bien et nous équilibrons le budget depuis 2016. Nous avons un taux d'occupation de 30 % sur l'année et 100 % l'été. » Une bonne chose parce que la construction d'une deuxième maison, qui permettra l'accueil de vingt personnes supplémentaires à partir de septembre prochain, représente un investissement de 2 millions d'euros ! Bien que soutenue notamment par la Croix-Rouge monégasque, la Fondation Cuomo, la Fondation Niarchos et Elena Sivoldaeva, résidente monégasque, l'association multiplie les initiatives pour développer ses projets.

Le prochain ? « Je pense à créer un commerce solidaire, une sorte de coffee-shop, avec des salariés handicapés. Mais il faut que je trouve un local. Et même si l'environnement qui nous est très favorable, ce n'est pas facile…»

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.