“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Premiers pas dans l'humanitaire pour les élèves de l'école FANB

Mis à jour le 28/03/2016 à 05:06 Publié le 28/03/2016 à 05:06
Les élèves de l'école FANB ont été sensibilisés à l'action humanitaire avec les bénévoles de la Croix Rouge monégasque.	(D.R.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Premiers pas dans l'humanitaire pour les élèves de l'école FANB

La Croix-Rouge s'est associée à Monaco collectif humanitaire pour sensibiliser les jeunes écoliers à de belles causes

Depuis maintenant deux ans, la Croix-Rouge Monégasque a mené avec succès des ateliers auprès de deux classes de l'école FANB. À l'issue de ces animations, tout ce petit monde s'est mobilisé pour le « Monaco collectif humanitaire ».

De novembre à février dernier, chaque semaine, les bénévoles de la Croix-Rouge monégasque ont mené sept modules autour de thématiques aussi variées que l'alimentation, la prévention des accidents de la vie courante, les migrants et les réfugiés, les principes et valeurs humanitaires, ou les lois de la guerre. Ils ont ainsi sensibilisé des élèves de deux classes de septième de l'école FANB, accompagnés par leurs enseignantes respectives, Mme Debat et Mme Leven. « Les ateliers sont nés parce que je suis maman d'élèves dans cet établissement et également membre bénévole à la Croix-Rouge monégasque. J'ai été très enthousiaste face à l'intérêt que les petits participants portaient aux informations que nous leur donnions », raconte Anne-Marie Engelberts, responsable bénévole.

Tous les ateliers ont été pensés et adaptés pour être compris et assimilés par de jeunes enfants. Plusieurs supports pédagogiques comme des films, des magazines ou des jeux ont été utilisés pour l'occasion. « Les messages sont courts, pour laisser beaucoup de temps aux échanges avec les enfants et pour répondre à leurs nombreuses questions », poursuit Anne-Marie. Lors du dernier module, les petits ont participé à un quizz ludique sur ces apprentissages et ont tous gagné de petits souvenirs de la Croix-Rouge.

Pour la plupart, c'était leur tout premier contact avec le domaine de l'humanitaire. « Ils ont pu porter sur le monde et l'actualité un regard différent. S'ils sont sensibilisés à un si jeune âge, ils ont plus de chance d'acquérir une ouverture d'esprit par rapport à ces problématiques, une fois adultes » conclut la jeune maman.

Vente de gâteaux pour les enfants malades


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.