Première Guerre mondiale: l’histoire de la collection Brejnev s’expose à Antibes

Don de la Maison du Combattant à la Ville, 83 affiches qui appartenaient à un jeune pilote russe, ont été restaurées par les archives municipales. On peut en découvrir certaines.

Article réservé aux abonnés
M.-C. A. Publié le 12/11/2022 à 15:15, mis à jour le 12/11/2022 à 15:16
Appel au patriotisme et aux souscriptions pour l’effort de guerre: plusieurs affiches historiques issues de la collection de Gregor Brejnev au cœur d’une exposition où l’on peut aussi découvrir objets et uniformes de la Première Guerre mondiale. Cyril Dodergny / Nice Matin

Les traditionnelles cérémonies célébrant le 104e anniversaire de l’armistice de 1918 se sont achevées par un événement: la découverte d’une partie des affiches collectionnées par Gregor Brejnev, un jeune pilote russe, fils d’Alexei, amiral de la flotte impériale, qui combattait sur le front français et dont la famille s’est installée à Antibes, avant la révolution de 1917.

Nous avons narré cette histoire (Nice-Matin du 9 novembre): ces dizaines d’affiches ont été récupérées par Roger Devalle, aujourd’hui horticulteur à la retraite et qui, tout jeune, dans les années 1950, avait logé dans la propriété de Maria Brejnev devenue veuve et ayant eu la douleur de perdre son cher fils en 1918.

Antibes le 11/11/2022 - Collection Maison du Combattant Cyril Dodergny / Nice Matin.

La grande dame russe avait sympathisé avec la famille Devalle. Roger a hérité de ses affiches et, bien des années plus tard, en a fait don à la Maison du Combattant d’Antibes. Laquelle les a offertes à la Ville. Quatre-vingt-trois affiches ont été restaurées par Anaëlle Giraudo.

Une grande exposition en 2023

De véritables œuvres d’art, pour certaines, créées par de grands illustrateurs. Il s’agissait, à l’époque, d’encourager le sacrifice des soldats, en faisant vibrer la fibre nationale et en diabolisant l’ennemi. Mais aussi d’en appeler à la générosité du citoyen en souscrivant aux emprunts de guerre. Certaines affiches s’adressaient directement aux Russes combattant sur le front français ou exilés. Comme Gregor et sa famille.

Antibes le 11/11/2022 - Collection Maison du Combattant Cyril Dodergny / Nice Matin.

Jusqu’au 19 novembre, et en attendant une plus grande exposition prévue en 2023, on peut découvrir huit de ces affiches ainsi que plusieurs objets, casques, uniformes, etc issus d’une collection privée dans les casemates du boulevard d’Aguillon (juste en face de l’espace d’exposition des Arcades).


Entrée libre. Du mardi au samedi, de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30.

Antibes le 11/11/2022 - Collection Maison du Combattant Cyril Dodergny / Nice Matin.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.