Rubriques




Se connecter à

Pourquoi un collectif de citoyens de La Marne appelle le Prince Albert-II au secours

Désireux de préserver une piste d’aviation vouée à devenir un champ photovoltaïque, des citoyens évoquent son importance lors de la Première Guerre mondiale et invoquent la mémoire du prince Louis-II.

T.M. Publié le 12/01/2022 à 05:04, mis à jour le 12/01/2022 à 12:01
Le collectif veut l’abandon d’un projet de centrale solaire au nom de la préservation du patrimoine. Photo d'illustration Nice-Matin

La probable installation d’un site photovoltaïque de près de 70 hectares, associé à une démarche agricole, fait jaser dans la Marne. Du moins un collectif de citoyens s’y oppose et, pour appuyer sa demande, invoque la mémoire du prince Louis-II et interpelle son descendant, le prince Albert II.

Nos confrères de L’Union de Reims ont ainsi donné la parole ces derniers jours au collectif baptisé "Les Terres de nos Villages", qui souhaite contrecarrer le projet de l’enteprise Akuo, producteur d’énergies renouvelables, au motif qu’il serait implanté sur une parcelle qui mériterait une inscription au titre des Monuments historiques. En l’occurence une piste d’aviation sur le lieu-dit "Le Frene Mal", dont le classement a été réclamé à la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, via l’avocat du collectif, Me Ludot.

"Si classement de cette parcelle il devait y avoir, cela ferait échec au projet, affirme dans L’Union Me Ludot. Rien ne pourrait s’y construire dans un rayon de 500 mètres."

"Le combat contre l’envahisseur..."

Mais alors pourquoi classer cette parcelle? "C’est qu’elle est la mémoire de notre histoire commune pendant la Première Guerre mondiale, et plus particulièrement entre 1915 et 1918. Il s’agissait d’un terrain d’aviation qui a connu et vécu tous les épisodes de conflits." C’est là que la Principauté entre en jeu d’une manière un brin capillotractée.

Le collectif a ainsi décidé d’en appeler au prince Albert II car "sa famille directe s’est courageusement impliquée dans le combat contre l’envahisseur. Son grand-père, Louis II de Monaco, s’est engagé volontaire en 1914-1918, note Me Ludot. Il était capitaine de l’état-major de la 5e armée sous les ordres du général Franchet d’Esperey à Jonchery-sur-Vesle, qui s’était momentanément déplacé à Rosnay. Le prince Louis II de Monaco y avait accompagné le général."

 

Pour autant le prince Albert II a-t-il à revêtir sa cape de super-héros chaque fois que lui ou l’un de ses aïeux ont visité un lieu, aussi prestigieux soit-il, par le passé? Qui plus est pour faire obstruction à un projet environnemental attenant à la Ferme du Moulin à vent, à Rosnay.

Roselyne Bachelot également sollicitée

Mais le souverain ne sera peut-être pas le seul sollicité, puisque le collectif a déjà identifié d’autres moments clés de la Grande Guerre qui font référence sur ces lieux. Et d’illustres personnages n’y sont pas étrangers. "En premier lieu le projet d’attaque du train du Kaiser Guillaume II à Noël 1915, qui aurait pu changer le cours de la guerre et peut-être y mettre fin. C’est de là qu’ont notamment décollé d’illustres pilotes comme Joseph Kessel, Félix Madon ou encore Roland Garros."

La balle est dans le camp de Roselyne Bachelot alors que consultation et enquête publiques s’apprêtent à être lancées localement.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.