“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pourquoi ne sont-ils pas ouverts ?

Mis à jour le 07/08/2018 à 05:11 Publié le 07/08/2018 à 05:11
Dans le centre commercial de Fontvieille, il n'y a que l'hypermarché qui est ouvert le dimanche.

Pourquoi ne sont-ils pas ouverts ?

Dans le centre commercial de Fontvieille ce lundi, les rideaux de fers des boutiques sont levés.

Dans le centre commercial de Fontvieille ce lundi, les rideaux de fers des boutiques sont levés.

Le premier jour de la semaine, la Principauté retrouve son attractivité et son agitation habituelle.

Sandrine Kreps est à son comptoir, sa boutique est prête à recevoir ses premiers clients de la semaine. Pour elle, pas question d'ouvrir les deux boutiques qu'elle gère dans le centre commercial de Fontvieille. « Nous sommes déjà un sous-effectif et ouvrir le dimanche ne serait pas légal au niveau des heures travaillées par les salariés. Et puis honnêtement, ça ne sert à rien. C'est vraiment payer des employés pour rien. Et puis il n'y pas assez d'attractivité ici. À part pour le fast-food, la collection de voiture du prince et le jardin animalier, personne ne vient ici le dimanche. »

Juste à côté, une autre responsable de magasin nous apprend qu'elle a déjà tenté d'ouvrir deux années de suite. Et l'expérience n'a pas été concluante. « Pour que les opérations menées par le gouvernement portent leurs fruits, il faudrait que tout le monde joue le jeu. »

Et encore faudrait-il que les clients soient là. En Principauté, l'ouverture des commerces le dimanche semble bel est bien être dans une impasse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.