“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Pourquoi les balades sont interdites sur le sentier des Douaniers à Roquebrune jusqu'au 4 décembre

Mis à jour le 30/10/2017 à 11:28 Publié le 30/10/2017 à 05:23
Le sentier des Douaniers et sa vue imprenable sur Monaco est fermé jusqu’au 4 décembre.

Le sentier des Douaniers et sa vue imprenable sur Monaco est fermé jusqu’au 4 décembre. Photo J.-F.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pourquoi les balades sont interdites sur le sentier des Douaniers à Roquebrune jusqu'au 4 décembre

Suite à des chutes de rochers, des travaux de confortement du talus dominant la plage du Golfe bleu sont menés depuis le 2 octobre dernier pour assurer la sécurité des lieux.

Suite à des chutes de rochers, des travaux de confortement du talus dominant la plage du Golfe bleu sont menés depuis le 2 octobre dernier pour assurer la sécurité des lieux.

L'intervention consiste à débrousailler, évacuer les éboulis et les roches instables, conforter et végétaliser le talus.

En conséquence, une partie de la plage reste interdite d'accès en cette période de vacances scolaires propice aux balades.

De même pour le sentier des Douaniers, intégralement fermé jusqu'au 4 décembre prochain.

En attendant, un itinéraire de contournement piéton a été dessiné et fait l'objet d'un affichage sur site.

En cours jusqu'au 28 février 2018, les travaux en surplomb de la plage du Golfe bleu sont réalisés entre 8 h et 18 h, du lundi au vendredi, hors jours fériés.

Le coût de cette opération, 750000 euros, est entièrement financé sur fonds propres SNCF Réseaux.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.