“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Pourquoi la marque “Joël Robuchon” quitte ce palace de Monaco

Mis à jour le 26/08/2020 à 15:12 Publié le 26/08/2020 à 16:00
L’emblématique chef, disparu en 2018, avait lié son nom et son savoir-faire à l’hôtel Métropole depuis 2003.

L’emblématique chef, disparu en 2018, avait lié son nom et son savoir-faire à l’hôtel Métropole depuis 2003. Photo archives Monaco-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pourquoi la marque “Joël Robuchon” quitte ce palace de Monaco

Le palace ne renouvelle pas son contrat avec la société qui gère le nom du célèbre chef disparu en 2018. Mais l’équipe du restaurant à Monaco demeure la même autour du chef Cussac

C’est un changement d’époque pour la gastronomie monégasque. Et pour les amateurs de tables étoilées habitués à trouver Alain Ducasse d’un côté de la place du Casino, et Joël Robuchon de l’autre.

Une page va se tourner le 1er septembre, l’hôtel Métropole Monte-Carlo ayant choisi de mettre fin, dès le 31 août, au contrat qui le liait au groupe Joël Robuchon International.

La fin d’une aventure démarrée en 2003, quand Joël Robuchon, chef le plus étoilé au monde, s’était associé à la famille Boustany qui était alors en train de réinventer l’hôtel Métropole, pour y proposer sa cuisine en Principauté.

Une success story couronnée par deux étoiles au guide Michelin dans les deux ans pour le restaurant éponyme. Et une supplémentaire pour Yoshi, la table japonaise ouverte en 2008.

Le savoir-faire conservé

Le 6 août 2018, Joël Robuchon était emporté par un cancer. Deux ans avant sa disparition, il avait cédé l’exploitation de ses activités internationales au groupe luxembourgeois Epicure. Une cession comprenant une quinzaine d’établissements dans le monde, dont ceux de Monaco, comme le rapporte le magazine Challenges. C’est ce contrat qui prend aujourd’hui fin entre les détenteurs de la licence et la direction de l’hôtel Métropole qui n’a pas souhaité le reconduire.

Au 1er septembre, l’établissement du palace deviendra le "Restaurant du Métropole Monte-Carlo".

Si l’enseigne change, en cuisine, l’équipe autour du chef Christophe Cussac reste identique. Avec son savoir-faire qui a fait que cette table conserve, chaque année depuis 2006, ses deux étoiles au Guide Michelin. La nouvelle carte est en cours de finalisation.

Dans un futur proche, des travaux sont également prévus pour rénover le restaurant. Et dans un futur plus lointain? La rumeur bruisse que plusieurs chefs renommés seraient intéressés pour s’associer à l’hôtel Métropole. Mais pour l’heure, rien n’est concret.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.