Rubriques




Se connecter à

Pourquoi la fourrière de la Carf reste à Menton

Le Garage de l’autoroute a remporté l’appel d’offres de la Communauté d’agglomération de la Riviera Française. Un « monopole » qui ne plaît pas à l’opposition et Beausoleil.

Célia Malleck Publié le 14/10/2021 à 08:51, mis à jour le 14/10/2021 à 08:54
Certains élus de Beausoleil auraient préféré une fourrière plus proche que celle du Careï. Jean-François Ottonello

La fourrière reste à Menton. C’est ce qu’a décidé, lundi, à la majorité, le conseil communautaire de la Carf. Une des délibérations visait à approuver le marché passé avec le Garage de l’autoroute (124, Val du Careï) pour l’exploitation et la gestion d’une fourrière automobile communautaire. Sur deux lots. Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Gorbio, Sainte-Agnès, Castellar, Castillon, Sospel et Moulinet pour le lot 1. Beausoleil et la Turbie pour le lot 2.

Un troisième lot était aussi en jeu pour Tende, La Brigue, Fontan, Saorge et Breil-sur-Roya. Mais il a été déclaré infructueux "aucune offre n’ayant été reçue dans le délai imparti par la Carf".

"L’accord-cadre est conclu pour une durée d’un an renouvelable tacitement d’année en année, sans que la durée maximale ne puisse dépasser quatre ans", précise la rapporteuse, Brigitte Bresc.

"Un monopole" qui dérange

Un choix qui ne satisfait pas l’opposition. Très vite, les mains se lèvent. "On retrouve à chaque fois le même prestataire, pointe Estelle Giorgio Reverdiau, élue à Menton. J’ai bien conscience que tout le monde ne peut pas se lancer dans une activité de fourrière. Il faut du matériel spécifique. Mais est-ce qu’on peut avoir un comparatif des tarifs avec d’autres sociétés? Parce qu’on se retrouve actuellement dans un monopole et on n’a pas la possibilité de dire au Garage de l’autoroute s’ils sont trop chers ou non."

 

"Les tarifs sont réglementés et fixés par la préfecture, répond le directeur général administratif, François Lefebvre. On n’est pas du tout perdant par rapport à ce que nous payons."

"Ca fait des années qu’on réclame cette fourrière", revendique Brigitte Bresc, maire de Saorge. T. B..

L’opposition de Beausoleil prend à son tour la parole. Stéphane Manfredi (RN) faisait partie de la commission fourrière et stationnement. Il avait confié son souhait, pour le lot 2, de faire appel à "des prestataires beaucoup plus proches pour faciliter les démarches". Il s’étonne de ne pas avoir été consulté en amont du conseil.

Jean-Claude Guibal lui rétorque, gentiment, que c’est la commission d’appel d’offres qui est compétente dans le choix des offres. Et qu’il faut avoir un agrément pour gérer une fourrière, ce qui raccourcit la liste des potentiels candidats.

"Demandes pas satisfaites à Beausoleil"

Le directeur général des services, Sylvain Michelet, complète: "Vos remarques ont bien été intégrées dans le cahier des charges. Une des remarques principales était l’évacuation des deux roues qui posait une vraie difficulté. Ça a été ajouté pour que le prestataire le prenne bien en compte."

 

Et d’ajouter: "Nous avons eu plusieurs offres, notamment un garage situé sur Beausoleil. Mais par rapport à l’analyse et aux critères retenus, c’est bien le Garage de l’autoroute qui est sorti en tête du classement."

Le débat aurait pu s’arrêter là. Mais Alain Ducruet, adjoint au maire de Beausoleil, est reparti à la charge.

"Le Garage de l’autoroute ne fait pas diligence avec nous. Pourquoi? Par manque de moyen humain, matériel et par manque de places. C’est pour ça qu’on avait demandé de séparer les lots 1 et 2. Il aurait été intelligent d’avoir deux prestataires. On aurait doublé la place, on aurait eu deux fois plus de matériel. Et là, on se retrouve avec un garage qui ne va pas satisfaire nos demandes d’enlèvement. Et qui n’est pas dans les normes pour l’enlèvement des deux-roues."

Il espère dénoncer le marché à la fin de l’année.

La majorité reprend la parole. Puis Manfredi. Puis Ducruet. Le débat tourne en boucle et les soupirs d’exaspération commencent à poindre dans l’assemblée.

Jean-Claude Guibal tranche et met la délibération au vote. Trois élus RN votent contre. Les autres élus d’opposition et l’adjoint au maire de Beausoleil s’abstiennent. Le sujet est clos.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.