“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Potager sur l'eau et marché bio sur le port

Mis à jour le 13/10/2017 à 05:28 Publié le 13/10/2017 à 05:28
En cours d'installation hier après-midi, le potager ouvre au public, ce matin, à 10 heures.

En cours d'installation hier après-midi, le potager ouvre au public, ce matin, à 10 heures. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Potager sur l'eau et marché bio sur le port

Le chef étoilé Paolo Sari lance ce vendredi le deuxième festival biologique de Monaco, baptisé « Route de goût » avec, comme point d'ancrage, un jardin agricole flottant quai Antoine-1er

Il s'agit de 240 mètres carrés où poussent citronniers, herbes aromatiques, fraises, artichauts, fenouils ou salades… Ce jardin extraordinaire flotte jusqu'à dimanche sur le port Hercule. Trois fois plus grand que l'an dernier, Paolo Sari a mis les bouchées triples pour son festival biologique « La Route du goût » qui démarre ce matin.

Le rendez-vous fait la part belle aux produits biologiques. Et la culture du goût authentique. Qui dit goût dit produits frais, le chef du Monte-Carlo Beach a développé un jardin des saveurs ouvert jusqu'à dimanche au public.

L'association mentonnaise Esatitude a été mise à profit pour coplanter cette barge développée par la société azuréenne Aqua-Module et arrimée au quai Antoine-1er. Les contenants de ce potager hors sol sont tous en matières recyclées. Et pour les trois jours, l'eau de mer pompée et dessalinisée permet d'arroser la terre. À bord du potager, la promenade tourne autour de citronniers et de jardinières où ont été placées les plantations bios du chef, issues de ses terres agricoles de Roquebrune.

« Nous accueillons le public sur ce potager pour qu'il se promène et découvre les produits. Il est possible d'acheter aussi les plants aromatiques à replanter chez soi », confie Paolo Sari. Cinq euros le pot, qui iront servir les projets caritatifs de l'association Bio Chef Global Spirit, qui entend notamment financer la construction d'une école hôtelière à Madagascar. Les profits de la manifestation seront pour cet établissement.

Une offre locavore

Sur le quai, un marché de producteurs complète l'offre. Maraîcher bio de Grasse, poissons issus de pêche raisonnée, vins natures, pâtes, riz, huiles… le tout bio, réponse à une tendance locavore qui pousse dans la société.

Pour les moins aventureux, Paolo Sari, en bon Italien, a placé au cœur du potager un four à pizza et foccacia, agrémentés d'herbes aromatiques cueillies sur place et qui tournera tout le week-end.

Le potager servira aussi pour le dîner événement de samedi soir, dans le tunnel Riva où une longue table de 40 mètres et deux cuisines ont été montées pour un dîner unique où neuf chefs étoilés venus de toute l'Europe cuisineront avec des produits locaux, de saison et biologiques uniquement.

Un événement pour le seul chef étoilé bio - de sa discipline - qui rêve toujours d'une Principauté 100 % bio. Et formule un vœu. « Peut-être que ce concept de potager flottant pourrait donner des idées au pied des futurs bâtiments de l'extension en mer avec des jardins agricoles à impact zéro, irrigués par l'eau de mer avec un fonctionnement alimenté aux panneaux solaires ». Une idée qui peut germer…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.