“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pont Sainte-Dévote : des travaux promis antibruit

Mis à jour le 02/10/2018 à 05:05 Publié le 02/10/2018 à 05:05
Jean-Luc Puyo, à la tête de la Direction de l'Aménagement Urbain, présentait hier le premier chantier public « antibruit » de Monaco.

Jean-Luc Puyo, à la tête de la Direction de l'Aménagement Urbain, présentait hier le premier chantier public « antibruit » de Monaco. J.D.

Pont Sainte-Dévote : des travaux promis antibruit

À partir de lundi prochain et durant plus de six mois, la chaussée va être creusée pour installer de nouveaux réseaux. Les nuisances sont prises au maximum en considération

Si vous avez besoin d'une information, nous sommes là ! Appelez le 98.98.22.77. »

Hier, Jean-Luc Puyo, à la tête de la Direction de l'Aménagement Urbain, a réuni tous les principaux acteurs du chantier qui va mobiliser Monaco Telecom, la SMEaux, l'Assainissement et la Siviam en charge des travaux qui se dérouleront du 8 octobre prochain et jusqu'au 10 mai 2019. Patrick Bouffel, directeur technique de Monaco Telecom ; Manuel Nardi, directeur de la SMEAux, Eric Imbert, directeur technique de la SMEG ; Philippe Porcu, responsable Assainissement… Tous étaient présents pour expliquer aux journalistes les rénovations sur les réseaux devenus vétustes qui vont être réalisées au niveau de l'échangeur Sainte-Dévote et les mesures prises pour éviter les nuisances.

Inédit

Marre des travaux ? Évidemment ! Alors, dans un pays où l'on prend le café le matin en parlant bien plus de travaux que de météo, le gouvernement semble prendre toutes les dispositions pour limiter les nuisances. Des preuves : le phasage du chantier, la coordination des équipes, un plan de circulation, une communication soignée (n'oubliez pas le numéro de téléphone) et, cerise sur le gâteau : un système antibruit. Et oui ! Ce sera même inédit !

Des panneaux seront installés entre la voie montante et descendante du boulevard du Jardin exotique. Et une cabine antibruit dans laquelle travailleront les ouvriers sans être vu ni entendu (enfin presque…) sera montée. Jean-Luc Puyo promet : « Dans six mois, tous les chantiers de voiries seront équipés de ce système. » Le directeur explique également que les horaires sont fixés de 7 h 30 à 19 h 30, avec « une coupure médiane d'une heure », du lundi au vendredi. Et Olivier Braguy, responsable Qualité Environnement à la Siviam, d'évoquer une directive européenne de 2014 contre le bruit. Il explique aussi que l'avenir des chantiers est dans « les engins électriques, tout nouveaux sur le marché, et moins bruyants. » Nous allons développer l'électrique une pelle mécanique. Compacteur plaque vibrante. Engins tout nouveaux sur le marché.

Stéphane Porcu, chef du Centre intégré de gestion de la mobilité, souligne, quant à lui, les conséquences en terme transport. « La circulation est une forte problématique de ce chantier. » « Des alternats de 50 mètres de long maximum vont être installés », souligne Pierre Pouilloux, responsable des travaux pour la Siviam. Du personnel va gérer les flux de véhicules en journée (la nuit, ce seront des feux tricolores) et une déviation sera proposée par la rue Bosio.

Incontestablement, tous se mobilisent pour faire au mieux - y compris dans la communication aux usagers.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct