“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Plus de maladies cardio-vasculaires chez les femmes de plus de 40 ans

Mis à jour le 31/03/2017 à 05:20 Publié le 31/03/2017 à 05:20
Le professeur Nadir Saoudi, du CHPG.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plus de maladies cardio-vasculaires chez les femmes de plus de 40 ans

« Jusqu'à une période très récente, dans l'esprit des médecins, les femmes étaient globalement moins malades que les hommes et les diagnostics étaient donc moins globalement faits, explique le professeur Nadir Saoudi.

« Jusqu'à une période très récente, dans l'esprit des médecins, les femmes étaient globalement moins malades que les hommes et les diagnostics étaient donc moins globalement faits, explique le professeur Nadir Saoudi. Or, à partir de 40 ans, le taux de maladies cardio-vasculaires chez les femmes est plus élevé que chez les hommes. C'est plus difficile de mettre en évidence une maladie avec une classique épreuve d'effort, qui est l'examen-clé. L'interprétation est plus difficile donc et les traitements sont sous-optimaux. »

De plus, le stress ou encore une ménopause précoce entraîne une augmentation des maladies cardio-vasculaires. Certaines maladies sont à forte prédominance féminine ou même propres aux femmes, telle que l'éclampsie durant la grossesse.

Le chef de service de Cardiologie du CHPG a rappelé que les facteurs de risque sont (par ordre décroissant) : le cholestérol, le tabagisme, les facteurs psycho-sociologiques, diabète, hypertension artérielle et obésité. Point encourageant : « Ces facteurs sont tous modifiables. » Il y a également des facteurs positifs, notamment la satisfaction dans sa vie : travail, famille, amour.

Le professeur Saoudi insiste sur la psychologie positive qui correspond à un mouvement de fond de la société occidentale. « Il y a, à l'évidence, un terrain de recherche et de développement très positif. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.