“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Plus de féerie que d'horreur à la crèche de Cap-d'Ail

Mis à jour le 02/11/2017 à 05:27 Publié le 02/11/2017 à 05:27
En attendant d'avoir l'âge pour les films d'horreur, les grands de la crèche se sont déguisés.

En attendant d'avoir l'âge pour les films d'horreur, les grands de la crèche se sont déguisés. O.V.M

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plus de féerie que d'horreur à la crèche de Cap-d'Ail

Quand on a 2 ans, le concept d'Halloween est peut-être un peu obscur mais il y a deux choses qu'on sait avec certitude : on se déguise et on mange des bonbons.

Quand on a 2 ans, le concept d'Halloween est peut-être un peu obscur mais il y a deux choses qu'on sait avec certitude : on se déguise et on mange des bonbons. Deux lois immuables auxquelles ont obéi les « grands » de la crèche du Docteur Lyons à Cap-d'Ail. Une journée déguisée sans pour autant suivre les règles du jour - frayeur et horreur -, puisque quelques pirates et princesse Disney (et un Bob le Bricoleur) s'étaient glissés au milieu des diablotins, diablesses, sorcières, monstres et fantômes.

Pour cette occasion, les parents étaient invités à se joindre aux enfants et à venir déguisés eux aussi. Un moment sympathique qui a été bien entendu rythmé par une dégustation en règle et sans peur aucune de bonbons aux couleurs d'Halloween.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.