“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Plus de 9 000 places assises en tribunes

Mis à jour le 04/02/2017 à 05:15 Publié le 04/02/2017 à 05:15
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Plus de 9 000 places assises en tribunes

Pour apprécier les corsos sous leur meilleur jour, comme chaque année, les services de la ville installent des tribunes en vue du passage des chars qui défileront lors de ces vingt jours de fête.

Pour apprécier les corsos sous leur meilleur jour, comme chaque année, les services de la ville installent des tribunes en vue du passage des chars qui défileront lors de ces vingt jours de fête. Six tribunes ont donc été placées à travers la ville, le long du parcours que les corsos emprunteront dès dimanche 12 février.

Sillonnant la ville par ses principales artères, le parcours reliera en boucle l'avenue Carnot à la Promenade du Soleil en passant par l'avenue Félix-Faure. « Le travail a été partagé entre la municipalité et un prestataire privé, Martel Events », précise Christophe Ghiena, le directeur du centre technique de la ville de Menton. Ainsi, durant trois semaines, seize ouvriers, composés d'agents municipaux et de salariés de la société prestataire, ont érigé les 9 300 places assises qui permettront aux visiteurs de profiter au mieux des parades.

Afin de se parer à « l'éventualité d'un coup de mer », la municipalité a également installé des glissières en béton sur la plage, le long des gradins installés sur la Promenade du Soleil.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.