“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Plaisance : un accord signé entre Monaco et Dubaï

Mis à jour le 09/05/2018 à 05:05 Publié le 09/05/2018 à 05:05
Autour d'Aleco Keusseoglou, de gauche à droite : Rado Antolovic, Mohammed Al Mannaei, Fabiana Maccarini, Gian Battista Borea et Daniel Réalini.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plaisance : un accord signé entre Monaco et Dubaï

La Société d'exploitation des ports de Monaco est désormais partenaire de P&O Marinas pour développer des stratégies d'investissements sur des sites portuaires, en Méditerranée

Après le rachat en 2016 du port de plaisance de Vintimille, la Société d'exploitation des ports de Monaco (SEPM), se tourne à nouveau hors des frontières nationales. Avec un nouveau partenariat finalisé avec la société P&O Marinas, établie à Dubaï.

« Dans le cadre du développement à l'international de la Société d'exploitation des ports de Monaco (SEPM), via sa filiale la Société monégasque internationale portuaire (SMIP), un protocole d'accord a été signé avec P&O Marinas, une société de Dubaï, également à capitaux d'état », précise un communiqué diffusé après la signature.

« Le partenariat a pour objectif la mise en œuvre de stratégies communes dans le cadre d'investissements, de développement et d'exploitation de ports de plaisances dédiés aux superyachts. L'accord prévoit que les projets qui seraient réalisés bénéficieraient de services de très haute qualité, notamment en matière d'innovations technologiques, environnementales et de sécurité. Cela permettra de générer une valeur ajoutée durable pour les actionnaires et leurs clients ».

Cinq projets déjà à l'étude

Ainsi en tandem, les deux sociétés espèrent développer une stratégie pour peser dans la plaisance de luxe internationale. « Ce sont eux qui nous ont approché, car ils apprécient nos méthodes de gestion et souhaitent se développer en Méditerranée » confie, flatté, Aleco Keusseoglou, le président de la SEPM, joint par téléphone, qui a rencontré plusieurs fois ces nouveaux associés dubaïotes avant la signature de l'accord, intervenue le 3 mai dernier en Principauté.

Ensemble, la SMIP et P&O Marinas réfléchissent aujourd'hui à leur développement commun. « Nous avons signé un contrat de confidentialité, mais je peux vous dire que nous avons déjà recensé cinq projets intéressants en Méditerranée ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.