“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pirouettes à Dubaï

Mis à jour le 06/01/2016 à 05:11 Publié le 06/01/2016 à 05:11
L'équipe d'Adrien en pleine action à Dubaï. Des figures et une synchronisation à respecter. En médaillon, Adrien (à gauche) et ses coéquipiers.

L'équipe d'Adrien en pleine action à Dubaï. Des figures et une synchronisation à respecter. En médaillon, Adrien (à gauche) et ses coéquipiers. M.G.

Pirouettes à Dubaï

Adrien, jeune Tourrettan de 10 ans, a été sélectionné pour représenter la France à une compétition internationale par équipe de soufflerie de parachutisme

C'était en quelque sorte son cadeau de Noël. Adrien Gallot, 10 ans, a été retenu pour participer en fin d'année à la première édition de Clash of Champions inflight Dubai, championnat mondial par équipe de soufflerie de parachutisme. Et face à une concurrence acharnée, l'équipe de notre jeune Tourrettan a arraché une belle sixième place.

Tout commence en juin 2015 lorsqu'Adrien intègre l'AK Démie, l'équipe de soufflerie de parachutisme d'Aérokart (1) située à Argenteuil en région parisienne. C'était pour lui la seule façon de faire du parachutisme comme papa quand on a moins de 15 ans. « C'est par l'intermédiaire de mon papa Michel que j'ai découvert la soufflerie à l'âge de 6 ans. Puis après huit heures de vol, j'ai eu l'opportunité d'intégrer en tant que joker médical l'AK Démie ce qui me permet de voler 1 h 20 chaque mois et participer à des compétitions internationales », confie ce jeune prodige du parachutisme en salle.

Travail de mémoire

Après de multiples entraînements et une rigueur à toute épreuve dans les figures imposées, on lui propose d'intégrer la sélection qui ira défendre nos couleurs aux Emirats arabes unis. Adrien rejoint donc ses onze autres camarades âgés de 10 à 15 ans sélectionnés dans toute la France, répartis en trois équipes de vol relatif. L'objectif est de réaliser un maximum de figures imposées en trente-cinq secondes lors de dix manches. « C'est un sport d'équipe où l'on retrouve tous les ingrédients d'un sport de haut niveau, souligne Adrien, avec le travail de mémoire sur les figures, l'esprit d'équipe, la cohésion, le partage et la rigueur. » Mais face à eux, les meilleures équipes du monde. Malgré une prestation époustouflante, son équipe ne parviendra seulement qu'à une sixième place.

Un résultat honorable pour cette première participation à une épreuve internationale à laquelle participaient douze autres équipes. Mais ce n'est que partie remise car Adrien a compris ses erreurs et s'entraîne depuis d'arrache-pied. Prochain objectif : le World Challenge les 1er et 2 avril à Bedford (Grande-Bretagne). Tout comme lui, on y croit !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct