“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

80 personnes ont nettoyé les plages mentonnaises ce dimanche avant de s'attaquer...

Menton met en vente cette villa emblématique du bord de mer

La gare de Beaulieu avant sa constitution en commune en 1891.

Beaulieu se souvient...

Au plus fort de la fréquentation touristique, cet été place du Casino, la modification des axes de circulation avait créé quelques remous.

Piétonnisation de la place du Casino : c'est fini !

Christophe Viret aux côtés du maire, André Ipert et de la conseillère régionale, Laurence Boetti-Forestier.

Le directeur du parc du Mercantour en visite à Breil

Pierre Frolla nous explique ce qui va changer dans son école de plongée pour les enfants

Mis à jour le 14/03/2018 à 16:35 Publié le 14/03/2018 à 16:30
Pierre Frolla emmène les enfants en plongées pour les sensibiliser à l'environnement.

Pierre Frolla emmène les enfants en plongées pour les sensibiliser à l'environnement. Photo l'Ecole Bleue

Pierre Frolla nous explique ce qui va changer dans son école de plongée pour les enfants

L’école bleue du Larvotto change de formule. Des aménagements qui nécessitent de s’inscrire plus tôt, mais l’intention reste la même : sensibiliser le jeune public à l’univers sous marin.

On change radicalement notre mode de fonctionnement à partir de cette année. Nous avons fait construire un bateau qui va nous permettre de vivre à fond l’aventure de l’école bleue.» Pierre Frolla pétille d’impatience. Ce matin-là, sur la plage de Larvotto, dans la lumière chaude du soleil de fin d’hiver, c’est avec l’engouement d’un gamin qui raconte ses futures vacances qu’il raconte son nouveau projet.

L’école bleue du champion d’apnée est un centre de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct