Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. Pour Pâques, 250 enfants partis à la chasse aux œufs à Monaco... au secours du lapin malade

Parents et enfants se sont retrouvés, ce dimanche, au parc Princesse-Antoinette pour le traditionnel rendez-vous de Pâques. Covid oblige, la chasse aux œufs habituelle a été légèrement modifiée.

Marie Cardona Publié le 05/04/2021 à 11:59, mis à jour le 05/04/2021 à 11:59
La Covid n'a pas eu raison de la chasse aux œufs. 250 enfants se sont lancés, dimanche, aux basques d'un lapin malade à Monaco. Photo Cyril Dodergny

Voilà 10 ans que l’association La Boîte de Jeux, en partenariat avec la mairie, donne rendez-vous aux familles de Monaco à l’occasion de Pâques.

Comme chaque année, les enfants avaient un défi à relever. L’objectif, cette fois: déchiffrer les 11 énigmes du parcours pour reconstituer l’adresse du lapin Anatole, malheureusement confiné.

 

De quoi faire écho à la situation sanitaire, auquel l’événement a dû s’adapter. "Nous avons échelonné l’arrivée des familles et mis en place un parcours numéroté. Malheureusement, nous n’avons pas pu cacher les œufs dans le parc comme nous le faisons habituellement pour éviter au maximum les croisements", explique Cédric Duwez, président de l’association.

Pas de quoi décevoir les familles, ravies de pouvoir renouer avec les activités. "Nous venons chaque année, confie Coralie, venue avec sa fille de 6 ans. Tout a été très bien organisé. Ils ont réussi à faire un parcours ludique et accessible à tous les âges."

Une fois l’adresse du lapin reconstituée, les enfants n’avaient plus qu’à poster leurs lettres dans la boîte aux lettres prévues à cet effet. Et hop, en route pour le 4, chemin de la Carotte. En échange les enfants sont tous repartis avec un petit sachet rempli d’œufs en chocolat.

Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.
Photo Cyril Dodergny.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.