Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. On a visité la nouvelle école maternelle de Monaco qui accueillera 169 élèves à la rentrée

La dernière fois, c'était en 2009, avec l'ouverture de l'école du Parc. Lundi 10 septembre, un nouvel établissement de maternelle va accueillir pour cette rentrée 169 élèves. On vous présente cette nouvelle école.

Cédric Vérany Publié le 05/09/2018 à 08:30, mis à jour le 05/09/2018 à 08:12
L’école toute neuve accueillera ses premiers élèves lundi matin. Photos Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

C’est la grande nouveauté de cette rentrée scolaire. Presque une décennie que ça n’était plus arrivé en Principauté, depuis 2009 et l’ouverture de l’école du Parc. Le pays accueille un nouvel établissement scolaire: l’école Stella. Rue Hubert-Clerissi, en contrebas de la place des Bougainvilliers et au pied de la nouvelle résidence Stella.

Particulièrement réussi, le nouvel établissement abritera, pour sa première rentrée, 169 élèves de maternelle, répartis en huit classes. Principalement des transfuges de l’école de la Condamine – qui se concentrera désormais sur l’élémentaire – puis quelques élèves de l’école Plati. L’établissement a pour voisin les futurs locaux de l’université de Monaco.

Au dernier étage, la «Marmothèque». Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.

Mais avant de penser aux études universitaires, pour les bambins scolarisés au Stella à partir de lundi, la vie s’articulera autour d’un immense patio verrière, qui fait office de cour d’école. Haut comme une cathédrale et d’un blanc immaculé, l’espace est accueillant, lié à une salle polyvalente et au réfectoire.

Souci technologique

Dans les étages, les murs de couleur jaune ou bleu indiquent les sections réparties dans douze salles. Des salles vastes (55 à 60 m2) avec tableau interactif (photo ci-dessous), permettant de travailler en atelier. "C’est un confort pédagogique certain pour les professeurs et les élèves", commente Marie-Cécile Moreno, directrice adjointe de l’Éducation nationale, qui a supervisé ce chantier engagé par le groupe JB Pastor.

 
Marie-Cécile Moreno, directrice adjointe de l’Éducation nationale, a supervisé le chantier. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.

L’école s’est mise à la pointe des technologies pédagogiques façon 2.0. Mais pas que. Dans la salle de cantine, les tables avec des plateaux dessinés misent sur l’autonomie des élèves pour leur apprendre à mettre le couvert.

Au dernier étage, la bibliothèque, baptisée "Marmothèque" (photo ci-dessus), abrite livres et instruments de musique. Et pour les activités manuelles, un petit jardin botanique est à disposition, où les petits écoliers pourront faire pousser plantes aromatiques cet hiver et fraises et radis au printemps.

L’école, dirigée par Christelle Lorenzi, elle-même ancienne élève de l’école de la Condamine, devrait, pour cette rentrée, compter 23 élèves par classe.

 
Dans une galerie, un petit jardin botanique. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.
La cantine, adaptée pour apprendre la pédagogie aux enfants, autour de la table. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.
La cour de l’école est placée sous une verrière. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.
L’école toute neuve accueillera ses premiers élèves lundi matin. Photo Jean-Sébastien Gino-Antomarchi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.