“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. On a visité en avant-première la nouvelle suite "Prince Rainier-III" de l'Hôtel de Paris

Mis à jour le 30/01/2019 à 19:34 Publié le 30/01/2019 à 07:47
Dans l’immense salon bibliothèque, le mobilier se mélange à une série de sculptures en fer forgé réalisées par le prince Rainier III.

Dans l’immense salon bibliothèque, le mobilier se mélange à une série de sculptures en fer forgé réalisées par le prince Rainier III. Photo JFO

PHOTOS. On a visité en avant-première la nouvelle suite "Prince Rainier-III" de l'Hôtel de Paris

Dernière livraison phare du palace rénové, la suite de 600 mètres carrés domine la place du Casino. Ce mardi matin, le souverain et la princesse Stéphanie en ont été les premiers visiteurs

Il a été le prince bâtisseur de Monaco. Logique que la suite la plus spectaculaire de la Principauté porte désormais son nom. À l’heure de l’achèvement du chantier, le dernier élément phare du nouvel hôtel de Paris qu’il restait à livrer était la suite Prince-Rainier-III. Elle a été inaugurée ce mardi matin par deux de ses enfants, le prince Albert II et la princesse Stéphanie.

Cette suite, c’est un peu la cerise sur le gâteau du palace métamorphosé. Au propre comme au figuré car cette villa est posée sur le toit de l’aile Casino, la plus ancienne de l’hôtel. Derrière les clochetons en ardoise au cinquième étage, la suite couvre 600 mètres carrés.

Le prince Albert II et la princesse Stéphanie, comme ils l’avaient fait en 2017 pour la suite Princesse-Grace, ont inauguré hier matin la suite Prince-Rainier-III.
Le prince Albert II et la princesse Stéphanie, comme ils l’avaient fait en 2017 pour la suite Princesse-Grace, ont inauguré hier matin la suite Prince-Rainier-III. Photo JFO

Des sculptures façonnées par le prince Rainier

Il y a encore dix jours, le gros œuvre était à peine achevé. Une centaine d’ouvriers ont travaillé nuit et jour pour faire éclore les lieux en temps et en heure, pour respecter le timing de la visite princière prévue hier. Un tour de force, voire "un petit miracle", soufflait-on ce mardi dans les équipes de la SBM. "Nous avons remercié sainte Dévote."

Une heure avant l’arrivée de la famille princière, les équipes de l’hôtel s’affairaient encore à nettoyer les lieux, lustrer le marbre et accommoder les bouquets pour donner l’esprit d’un appartement contemporain cossu, où se marient des tons clairs et bleus, intégrant quelques touches classiques respectant le style de l’hôtel.

Cela a été le travail de l’architecte Richard Martinet qui a mélangé ces codes tout en apportant des touches évoquant le prince Rainier III dans la décoration. Des portraits, des photos anciennes. Et une collection unique, sortie des archives du Palais princier, de sculptures en fer forgé et de compressions d’objets hétéroclites, réalisées par l’ancien souverain. "Cette suite, c’est une belle évocation du souvenir de mon père et de ses passions", a assuré le souverain au terme de la visite.

La suite compte deux chambres donnant, toutes deux, sur la terrasse.
La suite compte deux chambres donnant, toutes deux, sur la terrasse. Photo JFO

Piscine à débordement

Pour les hôtes qui en feront leur demeure pour une nuit ou plus, l’espace s’ouvre sur un très long corridor baigné de lumière desservant toutes les pièces en enfilade. Une première chambre, une salle à manger, un bureau, un vaste salon bibliothèque, puis une seconde chambre. Selon les besoins, une troisième chambre peut être rendue communicante pour compléter l’offre.

Le long corridor, éclairé par la lumière naturelle du patio de l’hôtel, dessert toutes les pièces.
Le long corridor, éclairé par la lumière naturelle du patio de l’hôtel, dessert toutes les pièces. Photo JFO

En extérieur, la terrasse de 135 mètres carrés pavée de teck offre une vue époustouflante sur les toits de Monte-Carlo et une large piscine à débordement avec la Méditerranée pour horizon. On trouve aussi une douche extérieure et un sauna vitré, dans une des salles de bains, donnant directement sur la terrasse.

La piscine à débordement de 30 mètres carrés surplombe la place du Casino, à l’abri des regards.
La piscine à débordement de 30 mètres carrés surplombe la place du Casino, à l’abri des regards. Photo JFO

L’ancien Hôtel de Paris n’avait qu’une suite portant le nom d’une personnalité, Winston Churchill. Reconfiguré après quatre ans de travaux et 600 millions d’euros investis, le palace phare de la Société des Bains de Mer compte aujourd’hui sur deux suites d’exception répondant aux demandes d’une clientèle internationale.

La suite Princesse-Grace, inaugurée en 2017, proposant 900 mètres carrés en duplex au sommet de l’aile Rotonde, avec une vue embrassant la baie de Monaco jusqu’au Palais princier. Et la suite Prince-Rainier-III, ouverte à la réservation dès aujourd’hui.

Dans la salle à manger, un portrait à l’huile de l’ancien souverain et de son fils orne les lieux.
Dans la salle à manger, un portrait à l’huile de l’ancien souverain et de son fils orne les lieux. Photo JFO
Dans l’une des salles de bains, le marbre est roi.
Dans l’une des salles de bains, le marbre est roi. Photo JFO

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct