“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

PHOTOS. Nous sommes allés voir si le port du masque était respecté à Monaco

Mis à jour le 15/08/2020 à 10:23 Publié le 15/08/2020 à 09:53
Sur la place du Palais, c’est désormais une forêt de touristes masqués qui assiste à la relève de la garde.

Sur la place du Palais, c’est désormais une forêt de touristes masqués qui assiste à la relève de la garde. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS. Nous sommes allés voir si le port du masque était respecté à Monaco

Après l’annonce du port du masque obligatoire dans quatre secteurs de la Principauté de Monaco, nous sommes allés voir si la consigne anti-Covid était bien respectée. Le bilan est encourageant.

Depuis mercredi matin, le port du masque est obligatoire dans certaines zones du pays. Quatre secteurs sont concernés: les ruelles du Rocher, la place du Palais, la place du Casino et l’esplanade du centre commercial de Fontvieille.

Quatre jours plus tard, nous sommes allés voir ce qu’il en était. Si le port du masque était respecté. Si des récalcitrants refusaient de se soumettre à cette nouvelle règle. Et comment la Sûreté publique s’y prenait pour faire appliquer la loi.

Le masque a également été rendu obligatoire dans les secteurs les plus fréquentés de douze villes azuréennes, ainsi que, depuis vendredi, sur tous les marchés, foires, brocantes et vide-greniers des Alpes-Maritimes. À Monaco peut-être plus qu’ailleurs, le public apparaît discipliné.

De la pédagogie, pas de répression

Des panneaux sont installés depuis jeudi dans les ruelles de Monaco-Ville.
Des panneaux sont installés depuis jeudi dans les ruelles de Monaco-Ville. Photo Cyril Dodergny

Sur la place du Palais, les agents de la Sûreté publique sont postés à côté des nouveaux panneaux indiquant "Port du masque obligatoire". Depuis 8h, vendredi matin, ces policiers s’assurent que résidents et touristes portent bien leur masque.

"Beaucoup de gens ne savent pas où le masque est obligatoire ou pas. Vu que c’est tout récent, on fait beaucoup de communication", confie un policier. Pas d’amende pour l’instant car la décision est toute récente, mais simplement des rappels.

"Huit personnes sur dix portent le masque, estime un autre agent, sur l’esplanade de Fontvieille. Il faut évidemment le rappeler plusieurs fois dans la journée, mais la majorité du temps, les gens l’ont sur eux ou dans leur sac."

Dans les différents secteurs concernés, le constat est partout le même. Toute la journée, les agents de la Sûreté publique font de la sensibilisation. Ils distribuent aussi des flyers du gouvernement qui rappellent les quatre zones où le port du masque est obligatoire, ou rappellent simplement la nouvelle règle, afin d’éviter une contamination plus importante dans le pays.

"Les gens vont s’habituer"

Sur la place du Casino, les touristes jouent le jeu.
Sur la place du Casino, les touristes jouent le jeu. Photo Dylan Meiffret

Sur l’esplanade de Fontvieille, un policier arrête une passante pour lui signifier que le masque est obligatoire. "Même à l’extérieur?" La question est récurrente pour ceux qui ignorent la nouvelle règle.

Mais la majorité des passants le portent continuellement. Rares sont les réfractaires en Principauté.

"On n’a vraiment pas eu de refus catégorique, ajoute un policier. À Fontvieille, les gens sont habitués à porter le masque dans le centre commercial. Il n’y a que dehors où c’est nouveau. Les gens vont petit à petit s’habituer."

De l’autre côté du port Hercule, sur la place du Casino, le port du masque est également bien respecté. Les touristes jouent le jeu. Des signes encourageants, quand on sait que le masque est aujourd’hui le seul rempart à la propagation du virus.

La pédagogie courtoise des agents

"L’obligation du port du masque est plutôt bien suivie par la population et les visiteurs", confirme le département de l’Intérieur.

À Monaco-Ville et à Fontvieille, les fonctionnaires de police ont pour instruction, "pour l’heure, de faire exclusivement de la sensibilisation et de la pédagogie dans les zones publiques où le masque est obligatoire". En attendant de sévir, si le besoin s’en faisait sentir.

Sur la place du Casino, site privé, le respect du port du masque relève de la SBM. Son directeur de la sûreté, David Bousseau, confesse "un ou deux récalcitrants au masque" depuis mercredi, pas plus.

"Les gens respectent sans problème cette obligation", assure-t-il, précisant que quatre agents de sécurité sont postés en permanence aux entrées de la place.

"Ils demandent gentiment aux visiteurs de mettre le masque, ou de le positionner correctement quand ce n’est pas le cas. Tout le monde s’y plie facilement."

Il ajoute: "Je demande aux équipes d’agir avec tact et courtoisie. Et de sourire sous le masque". Ceci expliquant cela.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.