“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les ténèbres et l’horreur s’abattent sur le Rocher pour Halloween

Mis à jour le 01/11/2019 à 09:58 Publié le 01/11/2019 à 10:00
D’ignobles monstres ont envahi la Principauté, de la Rascasse au Stars’N’Bars. Jusqu’au bout de la nuit.

D’ignobles monstres ont envahi la Principauté, de la Rascasse au Stars’N’Bars. Jusqu’au bout de la nuit. Photo Jean-François Ottonello

PHOTOS. Les ténèbres et l’horreur s’abattent sur le Rocher pour Halloween

Malgré les caprices de Dame Nature, petits et grands ont déambulé dans les artères de la ville, grimés en ignobles créatures, à la quête non pas de sang et de chair fraîche mais de bonbons

À peine le soleil levé, monstres et créatures de l’ombre se sont extirpés de leurs sombres tanières pour déambuler dans les artères de la Principauté. En quête de sang et de chair fraîche ? Pas vraiment le style de cette bande-là, plutôt friande de confiseries. Panier à la main, on a croisé un squelette et une diablesse dans les allées de la foire sur le port Hercule, lesquels auront sans doute "dévalisé" le stock des forains. Mais les pluies diluviennes ont, sans doute, contrecarré les plans de certains de leurs camarades qui avaient prévu - à l’initiative d’une mairie complice - de sévir au parc princesse Antoinette. Dame Nature l’emporte souvent face aux ténèbres. Une concentration reportée à ce vendredi, 14 heures pétantes, avec toujours le même modus operandi : jeu de piste géant et spectacle de sons et lumières.

Marcheurs blancs à la Rascasse

 

Photo Jean-François Ottonello

Pour espérer faire les poches de la population résidente à Monaco et des commerçants locaux, mieux valait dénicher un lieu sûr. À l’abri de la pluie. Certains ont convergé vers la grotte de l’observatoire du Jardin Exotique, décor idéal pour se faire quelques frayeurs.

D’autres ont lentement convergé vers le Stars’N’Bars redécoré à la sauce mexicaine pour l’occasion. Aux portes des maisons hantées et de la terreur, nichées entre les murs de l’institution du quai Antoine-Ier on observait d’étranges acoquinements. Un Joker et un fantôme. Une fée maléfique et un pirate.

Il y avait là de l’imagination à revendre et une bonne cargaison de bonbons à glisser malicieusement dans sa besace. Les plus grands - mais toujours jeunes dans leur tête - ont rejoint le clan des marcheurs blancs en pérégrination à la Rascasse, ces pétrifiantes créatures humanoïdes qui auront donné tant de fil à retordre aux héros chevaleresques de Game of Thrones.

Tout ce beau monde a dû s’ambiancer jusqu’au bout de la nuit. Pour finalement rejoindre leur quartier général avant que le soleil ne se lève…

Petits et grands ont joué le jeu des créatures terrifiantes.
Petits et grands ont joué le jeu des créatures terrifiantes. Photo Jean-François Ottonello
Photo Jean-François Ottonello
Photo Jean-François Ottonello
Photo Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.