Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. Le prince Albert II de Monaco en visite à Cagnes pour le centenaire de la disparition du peintre Auguste Renoir

Dans le cadre du centenaire de la disparition du peintre Auguste Renoir, le souverain monégasque Albert II a prêté une de ses œuvres. Samedi 14 septembre, il a visité avec intérêt le domaine des Colettes et le château-musée Grimaldi à Cagnes-sur-Mer.

Gaëtan Peyrebesse Publié le 15/09/2019 à 08:30, mis à jour le 14/09/2019 à 17:42
Le prince, souriant, apparemment heureux de cette balade bucolique, pleine de poésie, avec au loin le château de ces ancêtres, la forteresse du Haut-de-Cagnes. Photo Clément Tiberghien

Une visite privée, voire familiale. Le prince Albert II de Monaco a visité, samedi matin, la maison, devenue musée, du célèbre peintre, Auguste Renoir. La villa des Collettes et Cagnes-sur-Mer célèbrent les 100 ans de sa disparition avec une exposition à laquelle le souverain monégasque a participé.

Le prince, qui vient régulièrement au Haut-de-Cagnes sur les anciennes terres de ses ancêtres Grimaldi (branche française), a prêté une œuvre: Baigneuse s’arrangeant les cheveux, une huile sur toile, datant 1890. Mais s’il connaît bien le château, il ne s’était encore jamais rendu au domaine des Collettes.

Accompagné par Louis Nègre, le maire de Cagnes, son premier adjoint, Roland Constant, et du conservateur des musées de la ville, Emeric Pinkowicz, Albert de Monaco a fait le tour du domaine.

Après un tour dans le parc et un arrêt devant la reconstitution de l’atelier de l’artiste en cours de construction, il a parcouru les différentes salles de l’élégante villa, dernière demeure de Renoir, s’intéressant à son histoire, aux anecdotes entourant le peintre, s’attardant sur les tableaux et les sculptures, posant de nombreuses questions.

 

Le tout sous les regards surpris et amusés des autres visiteurs.

"C’est beaucoup d’émotions"

À la fin de la visite, le souverain s’est dit "heureux de voir le tableau" de la collection du palais princier "acquis il y a quelques années, en si bonne place, dans une si belle exposition. C’est la première fois que je viens dans ce lieu, dans ce parc, dans cette maison", a-t-il souligné.

Avant d’ajouter: "c’est beaucoup d’émotions d’être ici. L’exposition retrace bien les différentes périodes de l’artiste, attaché à cette propriété, à Cagnes, à la Côte d’Azur. La réfection de cette maison est remarquable, comme cette exposition qui rassemble des œuvres parlant de son parcours, de ses aspirations, lui qui est venu ici pour cette lumière". 

Le maire s’est dit "honoré" de cette visite qui s’est continuée au château du Haut-de-Cagnes, où des habitants et des élus attendaient la délégation pour la visite de l’autre musée municipal.

 

Là aussi, deux expositions rendant hommage à Renoir mais, cette fois, d’art moderne. Comme celle élaborée par les jeunes filles du conseil des jeunes, qui ont pris la pose comme les modèles des toiles du maître.

Reparti avec quelques présents, dont une sculpture de Setch, deux artistes cagnois, le prince Albert II, avant de franchir la porte du château, a salué les personnes avec simplicité et un aimable sourire. La visite privée d’un membre de la famille cagnoise.

retour en photos...

Le prince Albert II découvre le parc du domaine des Collettes. Un immense jardin planté d'oliviers centenaires. À l'époque de Renoir, une partie de la propriété était encore une ferme exploitant les olives. Photo Clément Tiberghien.
Avec le maire de Cagnes, Louis Nègre, le prince s'est attardé dans le potager à l’affût des derniers légumes d'été de la saison. Photo Clément Tiberghien.
Devant le tableau qu'il a prêté le temps d'une exposition au musée Renoir de Cagnes, qui célèbre le centenaire de la disparition du peintre. Le prince a salué l'entente cordiale entre lui et le maire, Louis Nègre. Photo Clément Tiberghien.
Sur la terrasse de la villa des Collettes, avec vue sur le château Grimaldi au Haut-de-Cagnes. Photo Clément Tiberghien.
La visite de l'atelier du peintre dans la vaste maison au milieu des quelques visiteurs, surpris de la présence du prince. Photo Clément Tiberghien.
Un moment d’échanges spontanés entre le prince et les jeunes filles du conseil des jeunes à l’origine d’une idée d’expo très originale. Photo Clément Tiberghien.
Le prince a reçu en cadeau deux photographies réalisées par Mathilde, une artiste locale, qui avec les jeunes filles du conseil des jeunes de la ville ont élaboré un projet orignal. Les demoiselles ont pris la pose, comme les modèles sur les tableaux de Renoir. Photo Clément Tiberghien.
Albert II arrivant sur la place du château au Haut-de-Cagnes avant d'entamer la seconde visite de son périple cagnois. Là, il a rencontré plusieurs personnes qui ont parlé de leur projet de protection de la nature, dont la faune marine, un sujet qui tient à cœur au souverain. Photo Clément Tiberghien.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.