“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le gala de la Croix-Rouge se prépare pour son 70e anniversaire

Mis à jour le 27/07/2018 à 07:49 Publié le 27/07/2018 à 05:16
Dans la salle des Étoiles hier après-midi, le couvert était en train d'être dressé pour les 800 convives attendus ce soir.

Dans la salle des Étoiles hier après-midi, le couvert était en train d'être dressé pour les 800 convives attendus ce soir. Photo CV

PHOTOS. Le gala de la Croix-Rouge se prépare pour son 70e anniversaire

Avant l'arrivée des 800 convives attendus ce soir, la Salle des Etoiles de Monaco se prépare depuis le début de la semaine pour un décor et une ambiance qui feront de cette soirée, l'acmé de l'été

On n'a pas tous les jours 70 ans. Pour l'anniversaire de la Croix-Rouge Monégasque ce soir, tout doit être parfait pour célébrer cette « vieille dame » de l'engagement humanitaire monégasque.

Et si Herculis s'est achevé la semaine dernière, c'est une autre catégorie de course contre la montre, pression comprise, qui se joue cette semaine à l'Est de la Principauté, dans la Salle des Etoiles, écrin de la soirée.

À la différence du Bal de la Rose - que les équipes de la direction artistique accompagnent - celui de la Croix-Rouge est une production 100 % SBM.

Sur le totem qui domine la façade du Sporting d’été, les 70 ans s’affichent pour donner le ton dès l’entrée des visiteurs.
Sur le totem qui domine la façade du Sporting d’été, les 70 ans s’affichent pour donner le ton dès l’entrée des visiteurs. Photo C.V.

"C'est LA soirée de l'été. Celle qui doit être la plus belle en res tant sobre car c'est une charité", commente Jean-René Palacio, directeur artistique de la Société des Bains de Mer, "une soirée haut niveau dans laquelle nous mettons les moyens nécessaires".

Et pour ce soixante-dixième anniversaire, Jean-René Palacio entend faire "encore mieux". En coulisses, c'est un travail d'un an pour déterminer les grands axes de la soirée sous la houlette de Gilles Marsan, cheville ouvrière du rendez-vous.

Un gala dans l'air du temps

Depuis lundi, les équipes ont pris possession de la Salle des Etoiles afin de la parer pour la soirée.

Traquant le moindre détail. Des brassées de fleurs, rouges évidemment, dont 2 000 dahlias pourpres, aux lampes de table, nouvelle génération en plexiglas retroéclairé en LED, qui remplacent les classiques lampions de la salle.

Pour les équipes techniques sur scène, la tache est triple pour un soir de gala. Il s’agit de préparer les équipements et les trois plateaux des artistes qui se succéderont sur scène: le trio de Nashville, Mamadear. Puis le groupe formé pour la soirée Mack Mackensie Band, qui reprend des standards jazz mêlés avec un DJ. Puis le chanteur Seal, qui se produira après le repas et le feu d’artifice tiré au-dessus de la baie du Larvotto.
Pour les équipes techniques sur scène, la tache est triple pour un soir de gala. Il s’agit de préparer les équipements et les trois plateaux des artistes qui se succéderont sur scène: le trio de Nashville, Mamadear. Puis le groupe formé pour la soirée Mack Mackensie Band, qui reprend des standards jazz mêlés avec un DJ. Puis le chanteur Seal, qui se produira après le repas et le feu d’artifice tiré au-dessus de la baie du Larvotto. Photo C.V.

Sur les murs, les guirlandes de pampilles, trouvées en Allemagne, sont aussi en LED. "Une façon de vivre avec son temps" continue Jean-René Palacio. Qui entend "renouveler le genre du gala, tout en s'inscrivant dans l'air du temps. On maintient l'histoire tout en s'inscrivant dans la modernité de Monaco".

Pour la musique, la programmation est le choix du prince Albert II, président de la Croix-Rouge monégasque et de la princesse Charlène.

Ce sont eux qui ont validé la proposition de Seal cette année, qui prête sa voix de velours à des standards du jazz.

Pendant le dîner, les convives Mack Mackenzie Band et les MamaDear, venus de Nashville.

De quoi accompagner le menu de quatre plats composé par les cuisines du Sporting, qui sera dévoilé ce soir aux convives.

Dans le lobby hier après-midi, les équipes à l’œuvre.
Dans le lobby hier après-midi, les équipes à l’œuvre. Photo C.V.
Roses et dahlias, rouges évidemment, ornent la salle.
Roses et dahlias, rouges évidemment, ornent la salle. Photo C.V.

La suite du direct