“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le concours de l'élégance automobile, né dans les années 20, fait son retour à Monaco

Mis à jour le 27/06/2019 à 11:40 Publié le 27/06/2019 à 10:30
Concours d’élégance de Monaco, 1936.

Concours d’élégance de Monaco, 1936. Photo archives ACM

PHOTOS. Le concours de l'élégance automobile, né dans les années 20, fait son retour à Monaco

En organisant le 1er "Élégance et automobile à Monte-Carlo", l’ACM renoue avec une tradition des concours esthétiques, née dans les années vingt, qui ont fait l’ADN de la Principauté.

Bienvenue au début du XXe siècle. C’est un peu l’invitation qui est lancée par l’Automobile Club de Monaco. En organisant l’événement qui se tient entre aujourd’hui et samedi à Monaco, intitulé "Élégance et automobile à Monte-Carlo", c’est tout un pan de l’Histoire de la Principauté qui renaît. Une partie de l’ADN de Monaco, pourrait-on dire.

Des voitures sur mesure

Il faut remonter à 1921 pour comprendre de quoi l’on parle. Cette année-là, Monaco accueille la première Semaine de l’automobile, accompagnée de son Concours d’élégance. L’acte de naissance d’une compétition esthétique qui fera le bonheur des propriétaires et du public amateur de voitures extraordinaires.

Des véhicules absolument uniques, à l’époque. "Ces voitures étaient livrées en châssis, explique Géry Mestre, président de la commission des voitures de collection à l’ACM. Les acheteurs allaient ensuite chez leur carrossier pour l’habiller. Ces voitures étaient faites sur mesure, à la demande."

C’était une autre époque.

Le Concours d’élégance de Monaco, en 1934.
Le Concours d’élégance de Monaco, en 1934. Photo archives ACM

Le Concours d’élégance ne survivra pas à la Seconde Guerre mondiale. "Le gouvernement français a décidé de taxer les carrosseries de luxe", regrette Géry Mestre.

Pour revoir un concours d’élégance automobile à Monaco, il faudra attendre 1974 et la création du Rallye Monte-Carlo de voitures anciennes, épreuve assortie d’un concours d’élégance réunissant un plateau inestimable, dans l’esprit de l’authenticité et de la rareté des voitures de collection exceptionnelles du début du siècle. Il y aura treize éditions, jusqu’en 2001. Et puis, plus rien.

L’ambiance des années vingt

"L’ACM a eu envie de faire revivre ce concours d’élégance car nous sommes tous des passionnés, nous aimons les voitures d’exception, et l’endroit s’y prête", estime Géry Mestre. Pour faire revivre la légende, l’Automobile Club de Monaco a décidé de voir les choses en grand. Recréer l’ambiance et le prestige des concours de la grande époque, celle des années vingt et trente.

Ainsi, 47 voitures ont été sélectionnées et "invitées" par l’ACM. Elles appartiennent à de grands collectionneurs, viennent du monde entier (lire ci-dessous) et doivent être « originales, belles, élégantes et en parfait état de restauration », résume Géry Mestre.

Concours d’élégance en marge du Rallye Monte- Carlo de voitures anciennes, en 1990…
Concours d’élégance en marge du Rallye Monte- Carlo de voitures anciennes, en 1990… Photo archives ACM

De petits bijoux sont attendus : l’Alfa Roméo 8C 2900 B coupé qui a remporté le concours d’élégance de Pebble Beach en Californie - « le plus prestigieux au monde », souligne Géry Mestre -, une Ferrari 250 GTO de 1962 - elle coûte la bagatelle de 70 millions d’euros, c’est la plus chère du plateau - ou encore la Rolls Royce Silver Wraith de 1953 dans laquelle le prince Rainier et Grace Kelly ont pris place le jour de leur mariage. Il y aura aussi une voiture tout droit sortie de la Collection de voitures du Prince de Monaco, la Delahaye 135 M Tourer de 1938.

"Nous avons les plus belles voitures du monde", s’enthousiasme Géry Mestre. En tout cas, un échantillon remarquable parmi les plus belles, d’avant-guerre à aujourd’hui. Des voitures qui seront conduites par leur propriétaire, habillés dans l’esprit de la voiture. So chic


le Programme

Jeudi 27 juin
14 h-18 h : accueil des propriétaires et des voitures aux Terrasses du Casino de Monte-Carlo.

Vendredi 28 juin
10 h: départ pour une balade de 50 km sur les plus belles routes de l’arrière-pays dont celle empruntée par Grace Kelly et Cary Grant au volant de leur Sunbeam dans La Main au Collet.
12 h-14 h 30: pique-nique préparé par un chef étoilé.
16 h: arrivée sur les Terrasses du Casino.

Samedi 29 juin
Toute la journée: exposition des voitures sur les Terrasses du Casino de Monte-Carlo.
À partir de 17 h: défilé d’élégance des voitures sur la place du Casino devant un jury d’honneur. Tenue en lien avec l’esprit de la voiture.

Dimanche 30 juin
11 h: défilé des concurrents et remise des prix sur la place du Palais princier.

Concours d’élégance de Monaco, 1921.
Concours d’élégance de Monaco, 1921. Photo archives ACM
Concours d’élégance de Monaco, 1936.
Concours d’élégance de Monaco, 1936. Photo archives ACM
La Rolls Royce du mariage princier en 1956 sera là.
La Rolls Royce du mariage princier en 1956 sera là. Ph. Fausto Picedi/Palais princier

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.