“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. La princesse Charlène remet les trophées du concours de l'"Élégance" automobile à Monaco

Mis à jour le 01/07/2019 à 08:46 Publié le 01/07/2019 à 10:30
Prix spécial du jury, la Lancia Stratos « Zero » est un véhicule de rallye parmi les plus originaux au monde.

Prix spécial du jury, la Lancia Stratos « Zero » est un véhicule de rallye parmi les plus originaux au monde. Photo Jean-François Ottonello

PHOTOS. La princesse Charlène remet les trophées du concours de l'"Élégance" automobile à Monaco

Sur la place du Palais ce dimanche midi, l’épouse du souverain a remis les trophées du concours "Élégance et automobile à Monte-Carlo", organisé par l’Automobile Club.

Cerise sur le gâteau pour les participants du concours "Élégance et automobile à Monte-Carlo" organisé par l’Automobile Club, le dernier rendez-vous du week-end était hier sur le Rocher, pour récompenser les plus beaux véhicules de cette insolite concentration. Après l’étape du défilé samedi, place du Casino, le jury a déterminé parmi les 48 véhicules engagés, neuf vainqueurs.

Dans neuf catégories établies pour classer ces autos comparées, pour certaines, à des œuvres d’art. À l’image de l’Alfa Romeo Touring Superleggera de 1937, annoncée comme une des plus belles au monde, et consacrée ce dimanche dans la catégorie "bella machina".

Le jury n’aura pas non plus oublié la très étonnante Lancia Stratos "Zero" qui repart avec un prix spécial. Mérité pour cette machine de rallye conçue en 1970 par Marcello Gandini. Ses lignes futuristes et son pare-brise-portière en font un véhicule tout ce qu’il y a de plus singulier!

Illustration.
Illustration. Photo Jean-François Ottonello
Illustration.
Illustration. Photo Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.