“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

PHOTOS. Après un an de Covid, retour de la Fête-Dieu sur le Rocher

Mis à jour le 04/06/2021 à 12:30 Publié le 04/06/2021 à 12:30
Je découvre la nouvelle offre abonnés

PHOTOS. Après un an de Covid, retour de la Fête-Dieu sur le Rocher

Ce jeudi à Monaco-Ville, les fidèles catholiques ont assisté à la messe pontificale en la cathédrale avant de suivre la procession religieuse sur les places de la mairie et du Palais princier.

Sacrifiée, l’an passé, sur l’autel de la sécurité sanitaire, la Fête-Dieu a été célébrée jeudi soir par les fidèles catholiques.

Plus formellement appelé "Solennité du Saint-Sacrement du corps et du sang", cette fête religieuse marque la présence réelle de Jésus dans le sacrement de l’Eucharistie.

Pour Mgr Dominique-Marie David, archevêque de Monaco entré en fonction avant la galopante pandémie de Covid-19, cette célébration était une première.

La plus haute personnalité de l’Église en Principauté a prononcé une homélie devant un auditoire qui a largement garni les travées de la Cathédrale.

À l’issue de cette messe pontificale, une longue procession s’est formée, au gré des venelles du Rocher.

En tête, les pénitents de la vénérable archiconfrérie de Notre-Dame de la Miséricorde. Deux saluts du Saint

Sacrement ont eu lieu : le premier sur la place de la mairie, le deuxième sur celle du Palais princier. Sous les yeux du souverain et de ses deux enfants.

Photo Jean-François Ottonello

La longue procession était emmenée par les pénitents de la vénérable archiconfrérie de la Miséricorde.

Suivaient derrière les chevaliers pontificaux, l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre et l’Ordre de Malte.

La musique municipale, la maîtrise et les petits chanteurs de Monaco ont animé cette déambulation religieuse le long des venelles de Monaco-Ville.

Photo Jean-François Ottonello

Une fois n’est pas coutume, la procession a d’abord opéré une première halte, place de la mairie, pour le Salut du Saint-Sacrement avant de se diriger sur celle du Palais princier.

Photo Jean-François Ottonello

Sous les yeux de la famille princière, l’archevêque de Monaco, Mgr David, brandit l’Eucharistie nichée dans un ostensoir.

Le Saint-Sacrement est abrité sous un dais porté par les pénitents.

Photo Jean-François Ottonello

Pour sa première Fête-Dieu, l’archevêque de Monaco a prononcé une homélie en la cathédrale : "Le Christ offre sa vie pour que nous puissions offrir la nôtre. Il se donne en communion pour renforcer notre communion. Voilà pourquoi, ce soir, je vous invite à supplier le Christ de renforcer les liens de notre amour mutuel, de notre charité fraternelle. Un bon moyen de marquer une nouvelle étape dans nos relations qui ont toujours besoin d’être apaisées, assainies, guéries, renouvelées et de supplier, de prier les uns pour les autres."

Photo Jean-François Ottonello

À la fenêtre du Palais princier, le prince Albert II, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella ont assisté au second Salut du Saint-Sacrement.

Les deux enfants princiers se sont montrés particulièrement observateurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.