“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Appartements à louer à l'année avec vue époustouflante sur Monaco: la nouvelle offre de l'hôtel Columbus

Mis à jour le 29/07/2019 à 11:30 Publié le 29/07/2019 à 05:06
Hôtel Columbus à Monaco

Hôtel Columbus à Monaco Photo E.D.

PHOTOS. Appartements à louer à l'année avec vue époustouflante sur Monaco: la nouvelle offre de l'hôtel Columbus

A Monaco, l’hôtel Columbus, à Fontvieille, a augmenté sa capacité d’hébergement avec désormais une douzaine d’appartements et un penthouse sur le toit, conçus pour être loués à l’année.

Deux ans après le premier coup de marteau pour rénover de fond en comble l’établissement, les travaux s’achèvent enfin au Columbus.

L’hôtel de 181 chambres a bénéficié d’un important programme de réhabilitation financé par son propriétaire - le groupe London & Regional Properties - pour réinventer entièrement les lieux. Et créer un nouveau service: celui d’appartements en résidences au sein de l’établissement.

Si la formule existe déjà dans certains hôtels de la Principauté, c’est une nouveauté pour le quartier résidentiel de Fontvieille qui pourrait ainsi accueillir une nouvelle clientèle de résidents, d’ordinaire plus friande de Monte-Carlo et du Larvotto.

C’est le pari en tout cas de ces nouveaux biens, mis sur le marché il y a quelques jours et proposés à la location au minimum pour une année.

Illustration
Illustration Photo Sébastien Botella et DR

Nouveaux résidents

Trois appartements sont déjà occupés. "Nous espérons les avoir tous loués pour la fin d’année » confirme la directrice générale de l’hôtel, Victoria Chaki, confiante sur le projet. « Nous visons le long séjour, pour une clientèle cosmopolite dont beaucoup cherchent un pied-à-terre en Principauté, sans avoir à s’occuper de la logistique de la location d’un appartement".

Des clients du Moyen Orient ou de Scandinavie se sont déjà montrés intéressés. Financièrement, la formule commence à 6 500 euros par mois, pour un studio situé dans les premiers niveaux de l’hôtel, à la place des anciens espaces de réunion.

Les architectes ont tiré parti des 4 m 30 sous plafond de ces ex-salles de conférences pour imaginer à cet étage neuf duplex et trois studios, tous dans un décor beige et bleu avec un mobilier contemporain reprenant les codes de l’hôtel.

Les studios pour une personne sont dotés d’une cuisine dissimulée dans un placard, un salon et un lit escamotable pour gagner de l’espace.

Illustration
Illustration Photo Sébastien Botella et DR
Illustration
Illustration Photo Sébastien Botella et DR

Les duplex, eux, gagnent en confort avec une large pièce à vivre et une chambre à l’étage, le tout face à une baie vitrée ouvrant, pour certains sur la roseraie Princesse Grace. Dans le tarif de location sont compris, le ménage deux fois par semaine, les services de voiturier et concierge, un tarif privilégié pour les prestations de l’hôtel. Et induit la possibilité de se domicilier en Principauté.

Un penthouse de 110 mètres carrés

Si l’établissement a gagné cette douzaine d’appartements dans ses étages, c’est sur le toit que se trouve la pépite avec un penthouse singulier. Le lieu, conçu pour être l’appartement du directeur lors de la construction de l’hôtel à la fin des années 80 n’était pas exploité depuis plus de vingt ans. Une hérésie quand on découvre la position dominante de ces mètres carrés avec une vue embrassant le Rocher d’un côté et la Tête de Chien de l’autre.

Illustration
Illustration Photo Sébastien Botella et DR
Illustration
Illustration Photo Sébastien Botella et DR

 

Aujourd’hui, c’est un appartement chaleureux avec un séjour qui se prolonge sur une terrasse en teck. Puis une cuisine avec une vue directe sur le Musée océanographique, deux chambres avec salles de bains en marbre. Et une deuxième terrasse, à l’arrière de l’appartement, avec un jardin et une petite piscine pour se rafraîchir. Le tout comptabilise 110 mètres carrés à l’intérieur et 120 mètres carrés d’espaces extérieurs. Il est proposé à la location à 35.000 euros par mois.

Un tarif - singulier là encore - pour le quartier de Fontvieille. Mais ce bien accordé avec les services hôteliers de l’établissement pourrait séduire de futurs résidents. Et pourquoi pas un footballeur, qui pourrait étant donné la position du Columbus, se rendre à pied au stade Louis II les soirs de matches !

Photo Sébastien Botella et DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.