Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. 2018, l'année des premiers engagements pour les petits princes de Monaco, Jacques et Gabriella

Alors qu’ils viennent de fêter leur quatrième anniversaire, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella ont marqué de leur présence tous les grands événements de l’année

CEDRIC VERANY (cverany@monacomatin.mc) Publié le 26/12/2018 à 09:47, mis à jour le 26/12/2018 à 09:55
Première rentrée des classes, première Sainte-Dévote, première rencontre avec Brigitte Macron à l'Elysée... L'année 2018 a été riche en événements pour les petits princes de Monaco, Gabriella et Jacques. Photos JFO/ C.D et Palais princier

Leur quotidien est celui d’enfants de quatre ans: la découverte de l’école, les goûters d’anniversaire… mais pour le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, l’année 2018 qui s’achève a été celle, aussi, des premiers engagements publics dans la vie monégasque.

Ce qui transparaît, à chaque apparition, est la complicité qui se dégage entre les jumeaux. Ainsi que le goût prononcé du prince héréditaire Jacques pour les superhéros en général et pour Spiderman en particulier, dont il n’a pas quitté la figurine des mains lors de quelques rendez-vous officiels.

De la célébration de la Sainte-Dévote, à la Fête nationale, en passant par le pique-nique des Monégasques ou la rencontre des sites historiques des Grimaldi, les enfants princiers ont été, au cours de l’année 2018, de tous les temps forts institutionnels de l’année monégasque.

 

Héritiers de la dynastie des Grimaldi, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, qui ont eu 4 ans le 10 décembre dernier, apprennent peu à peu les coutumes qui incombent à leur rang.

le 22 janvier

Premier Festival du cirque pour le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, qui sont accueillis par leur tante, la princesse Stéphanie Photo Monte-Carlo Festivals.

le 26 janvier

Première Sainte Dévote pour le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella qui découvrent la tradition monégasque. Photo Jean-François Ottonello.

le 14 mars

À l’occasion du soixantième anniversaire du souverain, les enfants accompagnent leur père découvrir une sculpture de glace surprise installée sur la place du Palais. Photo Cyril Dodergny.

le 24 mai

Un tour dans les stands, après une séance d’essais à l’occasion du Grand Prix de Monaco… où les enfants ont rencontré Lewis Hamilton. Photo Jean-François Ottonello.

le 23 juin

Le marquis des Baux et la comtesse de Carladès… pour la journée des anciens fiefs des Grimaldi, les jeunes princes honorent leurs titres. Photo Cyril Dodergny.

le 31 août

Costumés selon la tradition monégasque, les jumeaux participent au pique-nique des Monégasques, appréciant particulièrement le spectacle de la Palladienne. Photo Jean-François Ottonello.

le 10 septembre

Première rentrée pour les jumeaux qui entament leur scolarité à l’établissement «La Petite École», fondé sur les principes éducatifs Montessori. Photo Eric Mathon/Palais princier.

le 15 septembre

Aux côtés de leurs parents, les jumeaux participent à la journée d’action de la Croix-Rouge monégasque pour découvrir notamment les gestes qui sauvent. Photo Jean-François Ottonello.

le 19 novembre

Facétieux pour suivre la parade de la Fête nationale au balcon du Palais. Photo J.-F. Ottonello.

le 1er décembre

Instant câlin à Dubaï, dans les tribunes d’un stade de rugby pour soutenir l’équipe de Monaco. Photo Eric Mathon/Palais princier.

le 9 décembre

Au Palais, Jacques et Gabriella fêtent leur quatrième anniversaire, sur le thème des super-héros. Photo Palais princier.

le 16 décembre

Avec leur père, les jumeaux mettent la main à la pâte dans le domaine de Fontbonne pour entamer la plantation d’une centaine d’arbres offerts par le gouvernement au couple princier pour leur anniversaire. Photo Jean-François Ottonello.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.