“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Philippe Joannès, nouveau président des MOF

Mis à jour le 12/01/2018 à 05:17 Publié le 12/01/2018 à 05:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Philippe Joannès, nouveau président des MOF

Le chef exécutif du Fairmont Monte-Carlo prend la tête, pour la région Sud, du réseau des meilleurs ouvriers de France, qui couvre 230 métiers et disciplines de savoir-faire

Il a l'habitude, qu'avec sa toque, on l'appelle chef. Il est aussi depuis quelques jours, Monsieur le président. Chef exécutif des cuisines du Fairmont Monte-Carlo, Philippe Joannès est le nouveau président de la région Sud des Meilleurs ouvriers de France (M.O.F.). Il succède à Franck Attoyan, coiffeur marseillais qui occupait le poste depuis 26 ans.

« Je veux donner l'envie », souligne le nouveau président, qui entend continuer à donner du relief à ce concours qui mène à une distinction saluant le travail artisanal en France, depuis 1961.

Lui, l'envie, il ne l'a jamais cherché. Tombé dans la casserole de la passion pour la cuisine dès l'enfance où il a épaulé ses parents, qui tenaient un restaurant en Champagne. « À huit ans, je me souviens désosser les cailles sur la table de la cuisine », sourit-il. Prélude d'un parcours professionnel dans la gastronomie démarré à 14 ans. Et couronné en 2000 par l'obtention du titre de Meilleur ouvrier de France. Les co-lauréats, cette année-là, sont Frédéric Anton, Luc Gamel, Philippe Etchebest et Eric Bouchenoire.« Ce concours m'a appris à gérer la pression. En tant que MOF, le regard des professionnels change et ça donne envie à des gens de venir travailler avec vous », poursuit le chef, qui se souvient avoir dû préparer caviar pressé, canard au sang et un dessert à base de fraises dans l'épreuve finale.

« C'est important de faire des concours »

Dix-sept ans plus tard, investi dans l'association des Meilleurs ouvriers de France, où il a été plusieurs fois juré, le voici président pour le Sud de la France (regroupant les départements 04, 05, 06, 13, 83 et 84). Un poste qui, outre la cuisine, l'ouvre aux quelque 230 métiers et disciplines professionnels référencés comme pouvant compter des meilleurs ouvriers.

Du tailleur au menuisier, en passant par le photographe, le typographe, le prothésiste dentaire ou le bijoutier. L'an dernier, le Sud a présenté 469 candidats et a récolté 67 médailles d'or et 35 médailles d'argent.

Le nouveau président entend mettre en lumière ce savoir-faire, peut être avec un guide à destination du grand public pour promouvoir le travail d'excellence.

Autre volonté ? Développer aussi les Meilleurs apprentis de France, concours petit frère du MOF, lancé en 1985. « Ma volonté est de faire en sorte que les métiers peu connus soient découverts, et de donner l'envie aux apprentis d'entrer dans la compétition, car c'est important dans tous les métiers de faire des concours », souligne Philippe Joannès, qui entend porter cette parole dans des établissements scolaires. Ils sont déjà 210 inscrits cette année pour la région Sud pour la session 2018…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.