“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Philharmonique : après Oman, Fantasia

Mis à jour le 12/10/2019 à 10:31 Publié le 12/10/2019 à 10:31
Ce film génial illustre en dessins animés des œuvres symphoniques célèbres.

Ce film génial illustre en dessins animés des œuvres symphoniques célèbres. DR

Philharmonique : après Oman, Fantasia

Rentré du Moyen-Orient, l’Orchestre philharmonique revient à Monaco pour accompagner le film de Walt Disney ce dimanche au Grimaldi Forum

Le Philharmonique de Monte-Carlo rentre du Moyen-Orient. Il a passé deux semaines à l’Opéra d’Oman à accompagner les représentations de La Bohème qui étaient mises en scène par Jean-Louis Grinda, directeur de l’Opéra de Monte-Carlo, et qui seront reprises en janvier en la Salle Garnier à Monaco.

À ce voyage participaient également les chœurs de l’Opéra de Monaco - 170 personnes en tout.

Succès artistique total à Oman

Il n’est pas simple de se produire dans un pays où il fait 40 degrés à l’extérieur et 18 dans les salles de spectacle ! Le médecin qui voyageait avec le groupe, et qui est spécialisé dans les déplacements d’artistes dans les pays lointains, n’a pas chômé durant le séjour.

Mais, au final, le succès artistique a été total.

À peine rentré en Principauté, le Philharmonique va être confronté, ce dimanche au Grimaldi Forum, à un autre exercice qui n’est pas dans ses habitudes : accompagner le film Fantasia de Walt Disney, qui sera projeté sur un écran. Ce film génial illustre en dessins animés, on le sait, des œuvres symphoniques célèbres. Il existe une première version, réalisée en 1940 par Walt Disney, puis une seconde, réalisée en l’an 2000 par son neveu Roy. Les extraits que l’on verra demain proviendront des deux versions et concerneront les cinquième et sixième symphonies de Beethoven, le Casse Noisette de Tchaïkovsky, Pump and Circumstances d’Elgar, la Danse des heures de Ponchielli, la Rhapsodie in blue de Gershwin, l’Apprenti sorcier de Paul Dukas, le Sacre du Printemps de Stravinsky et le Carnaval des animaux de Saint-Saëns.

On retrouvera ainsi les facéties de Mickey dans l’Apprenti sorcier, les danses des personnages mythologiques dans la Symphonie pastorale, le ballet des autruches et des hippopotames dans la Danse des heures, les combats des dinosaures dans le Sacre du Printemps, la danse des feuilles d’automne dans le Casse Noisette, les péripéties de la vie des New-yorkais dans la Rhapsodie in blue, les agissements de Donald et Daisy avant le Déluge dans Pump and circumstances, le flamant rose et ses yoyos dans le Carnaval des animaux.

Un chef habitué

Le chef d’orchestre sera l’autrichien Gottfried Rabl. Il devra diriger l’orchestre tout en étant en synchronisme de l’image.

Pour cela, il disposera d’un écran de contrôle à côté de son pupitre, mais aussi de tops électroniques au démarrage des différentes séquences du film.

Gottfried Rabl est un habitué des musiques des films de Disney puisqu’il dirige souvent en concert les musiques des Pirates des Caraïbes ou la Reine des neiges.

Mais de tous ces films, c’est Fantasia qu’il préfère. Il nous en apportera la preuve dimanche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.