Ph. Briand : Il n'y a personne d'ici...

Déjà prompt au combat lors des législatives de 2007 - il avait fait 5,46 % - Philippe Briand, sur les rangs d'une investiture d'En Marche!, n'aura donc pas eu gain de cause pour les échéances de juin prochain.

Article réservé aux abonnés
T.P. Publié le 13/05/2017 à 05:25, mis à jour le 13/05/2017 à 05:25
M.A.

Déjà prompt au combat lors des législatives de 2007 - il avait fait 5,46 % - Philippe Briand, sur les rangs d'une investiture d'En Marche!, n'aura donc pas eu gain de cause pour les échéances de juin prochain. « C'est une élection nationale et le choix se fait tout là-haut. Avec toute la méconnaissance que le national a des Alpes-Maritimes », réagit l'élu d'opposition à la mairie de Menton, étiqueté MoDem, qui n'hésite pas à utiliser le mot « naïveté ». Il ne se dit pas déçu mais regrette qu'il n'y ait « personne d'ici ». « Olivier Bettati (qui n'a pour l'instant pas officialisé une possible candidature, NDLR) vient de Nice, Xavier Beck n'est pas de la Carf. Le risque Front national est conforté... »

Une analyse partagée par Fabien Bénard, président départemental du MoDem 06, qui, dans un communiqué, évoque le cas de la 4e circonscription. « Localement nous sommes déçus. Je ne parlerai que de Philippe Briand qui apprend jeudi soir que des années de travail discret sont balayées par la nomination d'une candidate, de valeur certes, mais qui arrive de Grasse sur la Riviera et dans la Roya. Cela fera le jeu du candidat du Front national. Philippe Briand, expérimenté, élu, mais un "vrai gens". Nous n'aimons pas dire "société civile". Comme nous étions fiers de soutenir et présenter ce candidat, professeur d'histoire-géographie, face au risque du Front national et avec la paresse intellectuelle ambiante... »

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.