“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Patinoire à ciel ouvert : le succès au rendez-vous

Mis à jour le 01/02/2016 à 05:01 Publié le 01/02/2016 à 05:01
La jeunesse monégasque s’adonne aux joies du patinage au Stade nautique Rainier-III.

La jeunesse monégasque s’adonne aux joies du patinage au Stade nautique Rainier-III. Photo Jean-François Ottonello

Patinoire à ciel ouvert : le succès au rendez-vous

Depuis le 4 décembre, les Monégasques peuvent profiter de la patinoire au Stade nautique Rainier-III. Un bon moyen pour petits et grands de tester son agilité sur la glace

En ce mercredi ensoleillé, la patinoire fait le plein. Adultes, adolescents, enfants… Tous se sont donné rendez-vous sur le port de Monaco pour profiter d'un cadre hors du commun. Comme chaque année, le Stade nautique Rainier-III s'est transformé en patinoire à ciel ouvert.

Depuis le 4 décembre et jusqu'au 28 février, touristes, résidents et Monégasques peuvent profiter des 1 000 m² mis à leur disposition pour s'adonner aux joies du patinage.

Une activité qui plaît. « C'est super, il fait beau, mes enfants sont en train de patiner. Ce sont des habitués, ils viennent tous les ans », raconte Cristina Morelli, mère de deux enfants.

Comme elle, de nombreux parents sont assis en tribune et observent leur progéniture. Munis d'appareils photos ou de simples portables, ils cherchent le meilleur angle pour immortaliser ce moment.

Assistante sanitaire pour les bobos

Attention toutefois aux imprudences : le patinage sur glace est un sport dangereux. Et ce n'est pas Victor qui dira le contraire. « Je ne maîtrise pas encore tout à fait mes patins, il m'arrive de finir avec les deux fesses sur la glace », sourit-il.

En cas de chute, pas de stress, Guylaine Feidt, assistante sanitaire, est là pour apporter les premiers soins. « Le plus souvent, ce sont des petits bobos mais il arrive que ce soit plus grave, confie-t-elle. Depuis le début de la saison, on a eu plusieurs fractures et des chocs au niveau de la tête, qui méritaient l'intervention des pompiers. » Alors, pour les rois de la glisse, prudence, on est jamais à l'abri d'un accident.

Pour encadrer ces casse-cou, plus de 25 employés, travaillent au bon fonctionnement du lieu. « L'objectif est de permettre à la jeunesse de s'amuser et de découvrir ce sport à faible coût », déclare Arnaud Giusti, chef du service des sports à la mairie de Monaco. Un discours en accord avec celui de Jacques Pastor, adjoint aux sports et aux loisirs : « On a voulu rendre ce lieu familial. C'est l'esprit que nous voulons donner aux touristes et aux Monégasques. »

Une animation qui fait, a priori l'unanimité : « Il y a de plus en plus de monde. Pour le réveillon du 31 décembre, nous avons fait 1 200 entrées », se réjouit Arnaud Giusti.

Karting, curling : il n’y a pas que le patin dans la vie!

Trois fois par semaine, le kart devient le roi de la glace.
Trois fois par semaine, le kart devient le roi de la glace. (Photo J.-F. O.)

La patinoire du Stade nautique Rainier-III n’offre pas que la joie du patin à glace aux amateurs de glisse. D’autres activités tout aussi distrayantes ont été mises en place pour satisfaire à tous les goûts.
Ainsi, il est possible de s’essayer au curling. Pour l’occasion, une piste de 20 mètres de long a été mise en place. « On l’ouvre à la demande des clients », indique Arnaud Giusti, chef du service des sports à la mairie de Monaco.

« Toucher un maximum de personnes »

Deux fois par mois, le dimanche, en collaboration avec la société MC Clic, la patinoire se transforme aussi en circuit pour voitures radioguidées électriques.
Pour les amateurs de sensations fortes, des sessions de kart sur glace sont également organisées trois fois par semaine. « Je suis venu, en décembre, pour essayer le kart et j’essaierai de revenir car c’est vraiment sympa », raconte Thierry, résident monégasque.

Une multitude d’animations qui ravit Jacques Pastor, adjoint aux sports et loisirs : « Le but est de toucher un maximum de personnes. Il faut rendre ce lieu accessible à toutes les catégories d’âges. »
- Curling : ouvert aux heures d’ouverture de la patinoire.
- Kart sur glace.Vendredi : 18h30 - minuit. Samedi et dimanche : 19h30 - minuit.
Entrée -18 ans : 10 euros (90 euros/10 entrées). Entrée +18 ans : 13 euros (117 euros/10 entrées).

Championnat de Monaco

En partenariat avec la mairie, la patinoire accueillera le championnat de Monaco de patinage. Organisé par la Fédération monégasque de patinage, il se déroulera le 27 février à partir de 16 heures. Tout au long de ce concours, les jeunes patineurs de la fédération s’élanceront sur un programme musical aux figures imposées. Un jury désignera les trois meilleures prestations par catégorie. Une fois le championnat terminé, une exhibition sera proposée par l’ensemble des patineurs.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct